•  

    Thé de l’amour
     
      Thé de l’amour 
    Posté le: 06 Déc 2007 à 7:21
    La marque « Alter Eco » lance son thé de Noël à l’approche des fêtes.
    Estampillé Max Havelaar, le thé « Epice and Love » est un mélange des
    meilleurs thés indiens et des saveurs incontournables de la saison :
    cannelle, gingembre et écorces d’orange.
    Comme pour tous ses produits, la marque phare du commerce équitable
    milite pour l’Amour et la Solidarité.
    Le thé noir ainsi récolté provient d’une coopérative de petits producteurs indiens.
    Vendu en vrac, le thé est habillé d’une boîte en métal et en bois, idéale
    pour un cadeau écolo !
    NouvelObs 03/12/2007 Texte Intégral


    Que pensez-vous de ces initiatives de commerce équitable
    Ne peut-on craindre une forme de récupération
    le commerce reprend toujours ses droits..
    WS

    sujet remixé Sujet publié sur HéberGForum Mabul : Mort
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  • Tous les pots aux abris

       Tous les pots aux abris 
    Posté le: 06 Déc 2007 à 16:52    
    Dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu'en pleine terre.
    A la veille des premières gelées, les pots doivent prendre la direction
    d'un abri.
    Les plantes qui conservent leurs feuilles en hiver sont placées dans un
    endroit lumineux ; une véranda, une serre, ou à l'intérieur de la maison,
    près d'une fenêtre.
    Les pots volumineux qui ne peuvent pas être déplacés seront recouverts
    de plusieurs couches d'un voile ou d'une bâche en plastique.
    Chaque année, je vide entièrement les pots et jardinières de leur terre..
    Sinon en cas de gel les pots risquent d'éclater.
    Ou alors il faut les stocker dans un endroit au sec..
    Quelles sont vos techniques pour hiverner vos potées.

    Femme Actuelle.fr Relaxnews 6 déc 2007 Texte intégral

    sujet remixé Sujet publié sur HéberGForum Mabul : Mort

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire
  • La gelée fabriquée avec du Champagne
      

    Posté le: 06 Déc 2007 à 8:45
    Une idée pour les fêtes, déguster la gelée fabriquée avec du Champagne !


    Il était une fois 3 mousquetaires, Christine à la conception des recettes,
    Denis, l’artiste au grand cœur et Frédéric, designer graphiste.
    Ils fondent une société «Délice Décadol» dans le but de commercialiser un produit «Ma gelée Mam’zel An’gel».
    Le parcours et l’élaboration de la gelée «Mam’zel An’gel»
    Nos trois mousquetaires champenois ont donc retroussé les manches d’abord pour mettre au point cette recette qui puisse se stériliser, se conserver et se distribuer facilement ! Il leur fallait ensuite une cuisine digne de celle des rois (n’oublions pas qu’au temps des rois,
    au XVIIIème siècle, la gelée au Champagne était déjà fabriquée) donc à notre époque, un endroit qui offre toutes les conditions sanitaires et pratiques nécessaires à l’élaboration de cette potion magique...
    Et puis le breuvage divin a été fourni par les viticulteurs aubois et marnais pour qu’il soit transformé en un mets non moins délicat destiné aux palais les plus raffinés...
    Les agréments ont été obtenus et des analyses complémentaires sont aussi réalisées par un laboratoire indépendant, celui de l’Institut Pasteur à Lille.
    Denis au grand coeur a su convaincre les sympathiques membres de l’APEI (Association de Parents pour l’Enfance Inadaptée) de l’Aube par l’intermédiaire du CAT de Saint Parres aux Tertres pour qu’ils prêtent leurs équipements et que leur personnel participe à l’élaboration
    de la potion magique.
    Un état d’esprit bien sûr partagé par Christine et Frédéric, ravis de produire une gelée artisanale et régionale. Christine a planché sur le sujet, ingénieur en agro-alimentaire
    de formation, elle voulait obtenir un produit naturel, simple et raffiné en partant d’un vin noble, le Champagne et ses arômes spécifiques.
    Car la région a son importance, le terroir est une notion chère à nos 3 compères et leur plaisir est aussi de marier la gelée avec des produits tels que les foies gras, les fromages
    et des présentations pourraient permettre de sceller cette union en les incluant dans le même emballage.
    Car des idées, ils n’en manquent pas nos amoureux du terroir...
    Le packaging, véhicule d’une image haut de gamme et d’un message C’est le domaine de Frédéric, designer graphiste, et il a proposé à ses associés de transporter la noble gelée dans un écrin fait de carton et de raphia dans lesquels on peut présenter voire offrir, valoriser la gelée et dévoiler quelques recettes de cuisine...
    Ils ont même imaginé une «Cadoline», petit carton qui surmonte le tout, numérotée, que les consommateurs pourraient collectionner, elle serait imprimée aux armes du viticulteur, du restaurateur, de l’entreprise, de l’évènement qu’elle promotionnerait...
    Car chaque viticulteur peut faire élaborer la gelée à partir de son propre champagne, personnaliser la cadoline et ainsi étendre la gamme de produits de sa propre marque proposée aux clients.
    Un restaurateur aura la possibilité par exemple de développer une recette à base de la gelée de Champagne précise, en accord avec le viticulteur bien sûr s’il le désire...
    L’auberge de la Seine à Fouchères l’a déjà adoptée ! Le chef de cuisine du restaurant de l’Abbaye à Hautvillers ou celui du Caveau à Cumières ont déjà élaboré des recettes.
    . Un commercial lui voudra peut-être promouvoir plus précisément la région et associer pourquoi pas de l’andouillette, du Langres ou du boudin de Rethel à la gelée...
    Les combinaisons sont multiples, la possibilité s’ouvre à l’élaboration de cadeaux haut de gamme qui peuvent être offerts en accompagnement d’une bouteille ou d’un mets local...
    En pratique, quelles sont les conditions de fabrication ?
    «Nous lançons la fabrication de la gelée à partir d’au moins un carton de 6 bouteilles !» précise Denis.
    «Ensuite, nous obtenons 9 à 10 flacons par bouteille, ce qui nous donne une moyenne de 54 flacons par carton !».
    «Nous obtenons un produit conçu avec 55 % de champagne, ce n’est pas seulement un arôme, nous n’ajoutons pas de jus de raisin !» affirme fièrement Christine, la créatrice de la recette. «Ce produit est entièrement naturel, on y ajoute que du sucre et des
    gélifiants naturels...
    Le spécialiste pourra même retrouver les spécificités des cépages
    si le champagne est très typique.
    Nous avons fait des expériences, des tests avec le Lycée d’Avize notamment en ce qui concerne l’association avec du fromage, il s’agissait alors du Comté et nous avons pu affiner le mariage...» Le flacon est de 100 g et convient pour 6 à 8 personnes par exemple
    en accompagnement du foie gras sur le bord de l’assiette. Des conditionnements de 750 g sont disponibles pour les restaurateurs. La gelée se conserve 18 mois avant ouverture du pot et 15 jours au réfrigérateur après ouverture.
    Les perspectives d’évolution
    Christine a déjà prospecté en Ecosse ou le produit est bien reçu, les anglo-saxons ont l’habitude aussi d’utiliser de la gelée en cuisine.
    Le marché de l’export semble donc bien ouvert, l’accueil ressenti encourageant...
    Les flacons se vendent au grand public entre 7 et 8 euros, pour le prix destiné aux professionnels, n’hésitez pas à prendre contact.
    Quant aux cuisines, creuset de l’élaboration de la gelée, elles deviennent trop petites par rapport à la production prévue, après avoir utilisé ce tremplin de St-Parres nos 3 mousquetaires devraient travailler sur un autre domaine, toujours en collaboration avec le milieu du handicap.
    Cette démarche sociale nécessite simplement d’adapter le matériel utilisé afin qu’il présente le moins de danger possible à l’utilisateur mais ensuite, quelle fierté d’avoir pu participer à la fabrication de cette potion magique appelée «Ma gelée Mam’zel Angel» !
    Christine, quant à elle, travaille sur une gelée au champagne rosé bientôt
    prête à être commercialisée...
    Vous pourrez bientôt retrouver et goûter la gelée sur les marchés de Noël champenois, les 1 et 2 décembre à la Rivière de Corps (10), à Châlons, dégustation le 16 décembre en association avec les huîtres et à Reims les 22 et 23 décembre en association avec les foies gras...

    La Marne Agricole 29-nov-2007 Nadine Mugard Texte Intégral §
    Ligne
    Cela a l'air fort appétissant
    Une jeune entreprise..
    Connaissiez-vous cette préparation?
    WS

      sujet remixé Mabul : Mort Mabul

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire
  •  

    Brujun ou pas brujun
    Brujun ou pas brujun

    Posté le: 06 Déc 2007 à 11:56
    Un an de débats passionnés
    Brujun ou pas brujun (miette ou pas miette) ?
    Le far blanc doit-il être sucré ou salé ?
    Peut-on y ajouter des raisins secs ?
    La recette du kig ha farz suscite de nombreux débats sans fin
    dans la campagne léonarde mais aussi en ville.
    La preuve, il aura fallu un an et cinq réunions pour que l’association
    Kig ha farz de Bretagne trouve un compromis sur la recette de base
    qui sera imprimée dans le cahier des charges.
    Même un Béarnais, Alain Scarella, restaurateur à Plouégat-Moysan (29),
    représentant les « Restaurants du terroir » (association créée pour
    valoriser le patrimoine culinaire breton) y a mis son grain de sel...
    en toute convivialité, évidemment.
    Dans son restaurant, il propose du kig ha farz, deux fois par semaine.
    Au-delà du plat proprement dit, l’association Kig ha farz de Bretagne
    entend également valoriser les produits agricoles bretons : le cochon
    mais aussi certains légumes spécifiques du Léon comme les échalotes,
    les choux, l’oignon rosé de Roscoff.

    Le Far blanc doit-il être sucré ou salé
    Cornélien ce débat

    Frédérique Le Gall Le Télégramme.com 6 déc 2007 Texre Intégral
       Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  • Pailler les plantes fragiles

    Pailler les plantes fragiles
    Posté le: 06 Déc 2007 à 17:28

    Paille, écorces, branchages et feuilles mortes constituent une très bonne
    protection pour les racines des plantes les plus frileuses.
    Les paillis sont à disposer à la base et doivent être aérés régulièrement
    après les pluies pour éviter les risques de pourrissement.

    On met des écorces au pieds des Arums..
    La plupart n'ont pas encore perdu leur feuillage cette année..

    Femme Actuelle.fr Relaxnews 6 déc 2007 Texte intégral

    corde

    Posté le: 25 Jan 2008 à 7:18
    Réfléchissons
    Faites-vous cette opération chaque automne ?
    sujet remixé Sujet publié sur HéberGForum Mabul : Mort

     
     

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire
  • Installer un tunnel plastique

    Posté le: 06 Déc 2007 à 17:34  

    Les tunnels en plastique vendus en jardineries servent à hiverner
    les planches de légumes et les jeunes semis du potager (mâche, salades,
    oseille, poireaux, etc.).
    Ils doivent être retirés pour permettre l'arrosage.
    On va bientôt repiquer les salades d'hiver et les recouvrir d'un tunnel.
    On est en plein dans la récolte des chicorée en ce moment...
    Femme Actuelle.fr Relaxnews 6 déc 2007 Texte intégral

    corde
       
    Posté le: 25 Jan 2008 à 7:15       


    ces tunnels plastiques sont-ils réellement efficaces ?
     WS



    sujet remixé Sujet publié sur HéberGForum Mabul : Mort

     
     

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire
  •  

    Depardieu en cuisine
      Posté le: 05 Déc 2007 à 11:39
    Depardieu en cuisine

    Message HéberForum
    En Août prochain, le festival d’opéra et de musique classique de Salzburg
    accueillera un tout nouveau chef : Gérard Depardieu !
    Après les vignes, c’est dans les cuisines du restaurant salzbourgeois « Ikarus im Hangar-7 »
    que l’acteur officiera en présence du chef Roland Trettl.

    Et il s’y connaît en bonne chair : propriétaire d’un restaurant à Paris
    et de plusieurs vignobles français, Depardieu sera pour la première fois derrière les fourneaux.
    L’interprète du grand cuisiner suicidaire Vatel, est tombé amoureux du
    restaurant Ikarus lors du précédent festival de Salzbourg.
    D’ailleurs l’établissement continuera à servir un mois durant les plats
    concoctés par l’acteur français !
    Pensez-vous que Depardieu fasse de la très bonne cuisine
    Obstyles.com 26/11/2007 Texte Intégral
      Posté le: 05 Déc 2007 à 16:59
    Hello Jean, oui je pense qu'il doit faire de la bonne cuisine, si il si connaît en vin, n'oublions pas qu'il aime manger ( très bien mangé) . Je pense qu'il est tout à fait capable de concocter un repas succulent. Je l'adore cet acteur. Marie
    Les jardins de l'aurore
      crayon
     Réponse de  variation
    Modérateur
    Age: 49
    Inscrit le: 10 Juil 2007
    Messages: 317
    Emploi: Femme au foyer
    Localisation: La Louvière(Belgique)
    Loisirs: Promenades,nature,déco,net...
    Sexe: Feminin
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  • Les courses coûtent 2% de plus qu'il y a un mois
      Posté le: 05 Déc 2007 à 13:49
    Les courses coûtent 2% de plus qu'il y a un mois 
    Le quotidien flamand De Morgen a mené une enquête sur la hausse
    des prix de l'alimentation.
    Début novembre, un journaliste avait rempli un caddy au supermarché
    avec des produits de marque pour un montant de 99,09 euros.
    Un mois plus tard, le même caddy contenant exactement les mêmes
    produits coûtait 100,89 euros, soit 1,80 euro de plus qu'en novembre.
    Cette hausse n'est pas négligeable, écrit De Morgen.
    En effet, 1,80 euro sur 99,09 euros, cela représente une hausse de 1,81%.
    Et ceci sur seulement un mois de temps.
    Si la hausse persistait à ce rythme sur toute l'année, le prix de
    l'alimentation augmenterait de près d'un quart sur douze mois.
    Dix articles sur 25 étaient plus chers.
    Le prix d'une bouteille d'huile d'olive a même augmenté de 67 cent.
    Le prix de quatre produits seulement a diminué, dont un paquet de pâtes
    qui s'est révélé 15 cents moins cher.
    En raison de la hausse du prix de céréales, on avait pourtant annoncé une
    hausse du prix des pâtes de près de 30 pc.
    Et Sarko qui veut relancer la consommation..
    Que ce soit en Belgique ou en France, les prix dérapent de plus en plus..
    J'attends avec impatience vos réactions sur ce sujet qui préoccupe tout le monde.
    belga 5 déc 2007 Texte Intégral §
    Message HéberForum
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  • Noël à New York

    Noël à New York
    Posté le: 03 Déc 2007 à 19:41
    Variation
    New York a son sapin de Noël! Et comme chaque année, Big Ap ple a vu les choses en grand. Haut de 25 mètres, son arbre compte 30.000 lampions et 7 kilomètres de câbles. L'arbre du Rockefeller center est devenu un rendez-vous incontournable des fêtes de fin d'année depuis 1931.
    Les jardins de l'aurore
    corde
    Posté le: 07 Déc 2007 à 16:36 Sujet du message:
    White Satin
    Très beau
    Au pays des gratte-ciels un sapin de Noël, même géant a un dur défit à relever.
    Tout est grand aux Etats Unis, tout y est gigantesque, démesuré...
    Cela n'empêche pas les gens d'être sympathique...
    corde
    Big-woman
    Modérateur
    Posté le: 07 Déc 2007 à 17:00 Sujet du message:
    sauf les politiciens !
    corde
    Variation
    Posté le: 05 Jan 2008 à 17:08
    Au sujet des Américains..
    Avez-vous vu que la modestie est toujours payante..
    Madame Clinton fait campagne sur son passé, la place de son mari et son action en politique...Moi je... moi je... (has been)..
    Barack Obama remet en cause courageusement et modestement les structures de la politique..


    Sujet publié sur HéberGForum sujet remixé Mabul : Mort

     
     

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire
  • Le mur végétal de Stella McCartney

    01 Déc 2007 à 19:01

    Le mur végétal qui a servi de décor au dernier défilé de la créatrice de
    mode Stella McCartney a été réinstallé dans une résidence sociale. 

     LE 4 OCTOBRE dernier, il a servi d'écrin aux créations printemps-été

    présentées par la créatrice de mode Stella McCartney, au palais de Chaillot, à Paris.
    Les mannequins ont défilé devant ce magnifique mur végétal conçu par le
    spécialiste du genre, Patrick Blanc, à qui le musée du Quai Branly - entre autres -
    doit sa façade verte.
    Cette création de quelque 100 000 €, mêlant des centaines de pieds
    de fougères, devait être éphémère : le show ne durait que...
    douze minutes.
    Mais après l'extinction des projecteurs, les équipes de l'association Espaces -
    association de réinsertion professionnelle par l'écologie urbaine, basée à
    Meudon - ont entièrement démonté le mur végétal.
    « Rapprocher des mondes qui n'ont pas l'habitude de se côtoyer »
    Et hier, après un petit mois de travaux, les jardiniers ont terminé de
    réinstaller cette composition dans un tout autre cadre : celui d'un foyer
    Adoma (anciennement Sonacotra), rue du Dôme, à Boulogne.
    « C'est assez original, c'est la première fois qu'on réalise ce type
    d'opération », sourit Julien, qui encadre le groupe.
    Passer des paillettes au social, c'était le voeu de Stella McCartney,
    la fille de Paul, l'ex-Beatles.
    « Elle pensait l'offrir à un lieu public, une école ou un hôpital.
    L'idée, pour nous, c'est de rapprocher des mondes qui n'ont pas l'habitude
    de se côtoyer », explique-t-on à Solidarcité.
    C'est cette association du groupe Pinault-Printemps-Redoute, propriétaire
    de McCartney, qui a mis en relation tous les partenaires.
    Observant la scène du coin de l'oeil, ce résident du foyer Adoma envie
    les locataires du bâtiment A : « Ils verront le mur depuis leur fenêtre », sourit-il.
    Peu importe que le nom de Stella McCartney ne lui dise rien, son cadeau
    végétal lui plaît beaucoup :
    « C'est beau, c'est bien. Moi, je sortirai de ma chambre pour venir le voir. »

    Une initiative très heureuse..
    Votre opinion

     

    LeParisien.fr 28 nov 2007 Texte Intégral§

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum

    votre commentaire