•  

    50.000 euros de chirurgie esthétique pour un père Noël

       

      Avant la restauration du père Noël d' Aukland.
    Un père Noël de 2 tonnes et de 15 mètres de haut va recevoir un lifting digne de son envergure.
    Il faisait plus de 25.000 signes de la main et clignait de l'oeil 6720 fois par jour et ce depuis près de 50 ans... Alors forcément le père Noël géant accroché à l'Heritage Hotel dans le centre-ville d'Aukland en Nouvelle Zélande commencait à montrer de sérieux signes de fatigue.

    Soucieuse de le voir s'afficher en pleine forme pour les fêtes de fin d'année, la mairie a donc offert un lifting de 100.000 dollars néo-zélandais (50.000 euros) à son Santa Claus en fibre de verre.

    Cette statue de 15 mètres de haut est une véritable institution et fait partie des décorations municipales depuis 1960. Clignant de l'oeil et saluant les passants, il présentait cependant de plus en plus de disfonctionnements et les édiles craignaient que cela ne fasse peur aux enfants!
    Après quatre mois de travaux, et le remplacement de son doigt mécanique par un fixe, le père Noël a donc regagné son coin de rue du centre-ville.
    Les bandages ne seront enlevés en public que dimanche prochain dévoilant le nouveau visage du géant rouge.
    lundi 23 novembre 2009

     

    Forum un jardin blanc 

     
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire









  • Un base jumper s'élançant de la tour Menara à Kuala Lumpur. Un groupe de base jumpers s'est relayé durant les dernières 24 heures pour sauter à tour de rôle afin de rentrer dans le livre du Guinness des records... (SIPA)
    13 novembre 2009









    La Menara Kuala Lumpur appelée aussi Tour KL est une tour de 421 mètres (antenne comprise) située en Malaisie à Kuala Lumpur.

    MessagePosté le: 16/11/2009 10:22:30 

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc



    votre commentaire
  •  

    La Lucy des Beatles s'est envolée



      1967, outre-Manche.
     Julian, 4 ans, rentre de la maternelle avec le dessin d'une copine de classe, Lucy O'Donnell, pour qui il a beaucoup d'affection.

     « C'est Lucy in the sky with Diamonds  »

     (Lucy dans le ciel avec des diamants), répond-il à son père, qui penche ses lunettes cerclées sur le portrait.
    « Je ne sais pas pourquoi je l'ai appelé comme ça ou pourquoi il s'est distingué de mes autres dessins », a révélé bien des années plus tard le petit garçon.
    Toujours est-il que son papa, John Lennon, en a fait une chanson. L'une des plus belles du légendaire album Sgt Peppers Lonely Hearts Club Band, des Beatles.

    Les initiales de Lucy In The Sky With Diamonds donnant LSD, on a souvent interprété son ambiance psychédélique comme une apologie des paradis artificiels.
    Lucy, 'la fille aux yeux de kaléidoscope' qui a inspiré la chanson en toute innocence, est morte, mardi, d'un lupus, une maladie de la peau et des articulations. Elle avait 46 ans.

    Julian Lennon, « sous le choc » , s'est déclaré « très attristé ». Crying or Very sad En France, le scientifique Yves Coppens l'est certainement aussi. Sad
    C'est parce qu'il écoutait la chanson en boucle qu'il a prénommé Lucy un certain squelette d'australopithèque découvert en 1974, dans le désert d'Éthiopie...
     
    Arrow http://www.ouest-france.fr/actu/actu_PdlL_-La-Lucy-des-Beatles-s-est-envole…

      Posté le  mardi 29 septembre 2009

     

    Tendance

    Forum un jardin blanc 

      Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     

     

     
     

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     

     

     


     
    Tumulus désigne une éminence artificielle, circulaire ou non, recouvrant une sépulture

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     

     

      Niche ou cercueil ?
     

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc 

     

     


    Crayon

    Tendance



    Le blog du Petit village de  jouy sous Thelle qui raconte les bons
    et moins bons moments de la vie de cette petite commune
    de Picardie en France, et qui héberge le meilleur des Forums de
    Jouy sous Thelle, du Forum de la collection d'éléphants,
     du Forum  Un Jardin Blanc, du forum Familial Allo Les Parents!
    et du Forum Un Magazine : L'Illustration.
    Nous vous remercions de votre visite.

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     



     

     
     

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     

     

     
       

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc

     

     

     



    votre commentaire
  • Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson


     

    Autre vision....

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc



    votre commentaire
  •  

    Interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

     

     

     
     

     

     

     http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

     

     

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc



    votre commentaire
  • Voici  une interprétation du monde, vu par un couple de photographes américains : Robert et Shana Parke Harrisson

    http://www.e-sushi.fr/art/photographie/shana-et-robert-parke-harrison

    "Les photographes américains Shana et Robert ParkeHarrison illustrent les rêves humains de grandeur, pouvoir, domination de la nature et de l’environnement dans toute leur pathétique horreur.
    Le pathos de l’Homme, sa petitesse, sa maladresse et sa vaniteuse ambition face à la nature ne font que précipiter son échec qui apparaît comme inévitable. Destructeur, le rêve de l’homme (voler, dominer, etc.) est-il toujours voué à l’échec comme le suggèrent certaines de leurs photographies ?"

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc



    2 commentaires

  • ___________________________________________________________________________

    ___________________________________________________________________________

    ___________________________________________________________________________

    ___________________________________________________________________________
    Dans le cadre d'un projet futuriste pour la marque Brandt, ce styliste français envisage une meuble qui fait à la fois jardinière, évier et cuisinière. Une fois fermé, le meuble ne fait que ... jardin.

    _________________________________________________________________________
     
    On les a connu plus sage que cela ces fabricants de machine à laver..
    Et si le végétal pouvait remplacer certaine matière de décoration dans les maisons.
    Pensez à une moquette de salon en vrai ray-grass, par exemple..
    A la place de l'aspirateur on passerait une petite tondeuse..
    Bon! Là on délire......
    Quoique!!!!!

    Antoine Lebrun (13/02)

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc



    votre commentaire
  • Forum un jardin blanc

     
    Bloom
    Bloom est une lampe de table qui fonctionne à l'énergie solaire. Pendant la journée, l'abat-jour est en bas, le pied se "recharge" donnant à l'ensemble une allure de "plante en pot". Quand vient la nuit, il suffit de retourner le tout pour avoir une lampe prête à l'emploi. Matteria (10/03)

    crayon
    Arrow http://www.matteriashop.com/product_info.php?cPath=1_35&products_id=49
    crayon

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc

     

     



    1 commentaire
  • Un autre système...
     
    Six flacons en acrylique équipés d'un bouchon verseur amovible s'empilent pour donner cette tour.

    Deux bouchons avec de plus petits trous sont disponibles. Comprend également 48 étiquettes pré-imprimées et 6 étiquettes vierges.

    Livrée sans les épices.

     

    crayon
    Une formule tout aussi originale que la proposition précédente

    Tendance

    ...

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  • Présentoir à épices

        


    Ligne
    Si vous avez à la fois la nostalgie de la Boîte du Petit Chimiste et le goût des épices, ce présentoir fait d'éprouvettes en verre garnies de tous les épices possibles de la graine d'anis au thym est fait pour vous.

    Ligne
    Faudrait voir à pas se tromper en remplissant les tubes à essai..
    Epices ou produits chimiques Question Very Happy

    Bon Week End

     

    Tendance




    Dean & DeLuca (24/12)

     

    Forum un jardin blanc 

     

      Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire
  • Bon courage, Ségolène Royal !

     


    |

    Un petit clin d’œil, pour l’anecdote…

    De retour de Groningen, j’ai fait ce soir une rencontre inattendue – et,
    pourrait-on dire, d’actualité – en descendant du train Thalys
    Amsterdam/Paris.
    Sans doute montée à Bruxelles
    (encore que ce ne soit qu’une supposition),

    Ségolène Royal avait manifestement voyagé dans le même train.
    En l’apercevant, juste à côté, je fus surtout frappé par sa très belle énergie,
    sa présence aimable et gracieuse, en un mot, son affabilité.
    C’est d’ailleurs ainsi que je l’ai remarquée, répondant à sa grâce par un
    sourire reconnaissant, pour ne m’apercevoir que plus tard qu’il s’agissait
    en fait de celle que les français semblent aujourd’hui préférer pour
    assumer la fonction présidentielle à partir de 2007.

    Je m’éloigne, bien sûr, et puis, pensant aux attaques assez primaires
    (tiens, un amusant jeu de mot ;-) !) dont elle fait l’objet, tout
    particulièrement ces jours-ci, je me dis qu’il serait civil de lui signifier
    ouvertement ma sympathie de principe. Revenant légèrement sur mes
    pas, je lui adresse alors : « Permettez-moi de vous souhaiter bon courage ».
    À quoi elle répond un remerciement courtois d’un grand naturel et d’une
    grande simplicité, qui me confirme d’ailleurs ma première impression.
    Au moment de m’éloigner à nouveau, je réalise que je tiens dans la main
    quelques fleurs, cueillies la veille dans un champ près de Groningen.
    J’en saisis alors une et la lui tends.
    Voilà.
    Bon, après coup, on peut développer un peu l’anecdote.
    Peut-être y a-t-il parmi vous des adeptes du langage des fleurs qui
    s’interrogeront sur l’espèce de celle-ci.
    Aie. En fait, il s’agissait d’un narcisse. Bah oui, pourquoi pas ?
    C’est très beau, un narcisse !
    Je ne sais comment l’interpréter, bien sûr.
    Pour autant que j’aie pu le découvrir sur Internet, le narcisse serait
    symbole d’égoïsme, mais aussi de « beauté triomphante et cruelle de la
    jeunesse ».

    Bon… Ça ne dit toujours pas grand chose, en fait.
    Peut-être ce symbolisme concerne-t-il plus celui qui offre la fleur que celui qui la reçoit.
    Ou bien peut-être concerne-t-il simplement une situation présente,
    générale, à conjurer plutôt qu’à s’approprier.
    Bref, vous en penserez ce que vous voudrez, mais je retiens la
    délicatesse aimable de Ségolène Royal.
    Et pour ce qui est des narcisses, voici quand même ceux que j’ai gardés : ;-)

    C’est étonnant, cette variété, non ?
    Le calice et la corolle sont soit de même couleur, soit de couleurs
    différentes, jaune, orangé, blanc, voire dégradé jaune-orange. Intéressant.
    Et par ailleurs, ça sent très bon !
    Et si on réhabilitait les narcisses ?
    Disons qu’ils ne symbolisent plus l’égoïsme, mais son rejet et sa défaite !
    Après tout, Narcisse est certes le jeune berger de la mythologie grecque
    qui fut épris de son propre reflet, mais c’est justement lorsqu’il eût cessé
    de vivre que poussa miraculeusement au lieu où il mourut cette fleur
    délicate qui porte aujourd’hui son nom !
    Qu’on me permette alors de souhaiter à Ségolène Royale que ce narcisse
    printanier soit entre ses mains la conjuration du « chacun pour soi »
    qui règne trop souvent, il faut bien le dire, dans les cercles et les ellipses de la politique…
    Fleurs du monde, unissez-vous !

    27 avril 2006, 02:27

    Quelles réflexions vous inspirent ce texte


    Texte & photos E.T. d'Orion


    Tendance

     

    Forum un jardin blanc 

     

      Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire
  • Petit mais costaud

     

    Dessinée par Christophe Delcourt  (série limitée à 250 exemplaires), la bibliothèque Legend est en chêne de Bourgogne massif, issu d’une forêt durablement conçue. Les différents éléments qui la constituent ont été assemblés avec vis et colle vinylique à émission réduite en solvants néfastes pour l’environnement. Toujours dans le but de limiter le dégagement de produits toxiques, un vernis à l’eau a aussi été mis au point pour le chêne qui, contrairement au hêtre, ne se prête pas habituellement aux finitions à base d’eau.

     

    Un assemblage qui n'est pas sans rappeler les colombage de nos anciennes maisons.
    Des matériaux écologiques..nous assure-t-on...
    Gageons que la solidité de l'assemblage soit au rendez-vous.
    Des produits plus "soft" pour l'environnement, mis trop hâtivement au point, peuvent se révéler plus fragiles à l'usage.
    Gageons............
    WS
    Tendance

    Bon Week End

     

    Forum un jardin blanc 

      Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire
  •  

    Ne regardez pas trop longtemps cette photo...
    Un base jumper s'élançant de la tour Menara à Kuala Lumpur. Un groupe de base jumpers s'est relayé durant les dernières 24 heures pour sauter à tour de rôle afin de rentrer dans le livre du Guinness des records... (SIPA)
    13 novembre 2009







    La Menara Kuala Lumpur appelée aussi Tour KL est une tour de 421 mètres (antenne comprise) située en Malaisie à Kuala Lumpur.

     

    MessagePosté le: 16/11/2009 10:22:30 

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc


      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  • Grass

     

    Une création du designer Claydies, ce vase fabriqué à la main en grès représente des ... herbes qui d'après son créateur "apportent une nouvelle vie aux fleurs coupées" (comme quoi, l'illusoire est le privilège de l'herbe).

     

    Ligne
    Bonjour
    Si cela plait aux fleurs...Après tout....Pourquoi pas Question
    WS


    Normann Copenhagen (19/02)

     

     

    Forum un jardin blanc 

     

      Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire
  • Une trop maigre récolte de sel deux années de suite

      

    La récolte de sel a été abondante en 2005. Depuis, ce sont plutôt les mauvaises années qui s'accumulent.

      L'été a été pluvieux
    . Résultat : la récolte de sel ne dépassera pas 10 % d'une production moyenne. À Noirmoutier, on appelle à l'aide. À Guérande, on est plus serein.
    Les producteurs coopératifs de Noirmoutier, qui ont vendu l'essentiel de leurs récoltes précédentes à Aquasel, une filiale du groupe laitier Eurial, sont à la peine. « Notre filière est en danger. Est-ce qu'on sera là l'an prochain ? Je ne sais pas », affirme Philippe Naud, président de la Coopérative des producteurs de sel noirmoutrine. D'où son appel au gouvernement et aux collectivités locales « pour maintenir les gens dans les marais ».

    Les producteurs coopératifs guérandais, plus gros et mieux structurés, sont moins inquiets.
     D'autant que leur coopé commercialise aussi leurs produits et les paie au fur et à mesure des ventes de sel stocké. « Nous ne sommes pas soucieux.
    Toutefois, une troisième année mauvaise, ça deviendrait préoccupant »,
    reconnaît Marie-Thérère Haumont, présidente de la coopé Les Salines de Guérande.

    • Deux années maussades. Et après ? À Noirmoutier, les coopérateurs produisent en moyenne 1 500 tonnes de sel par an.
     En 2008, quelque 135 t ont été récoltées. Soit 9 % d'une année moyenne. « À Guérande, on n'aura pas plus de 1 000 t à 1 200 t de sel », explique Marie-Thérèse Haumont.

     En temps normal, c'est près de 10 000 t. Les professionnels l'ont d'autant plus saumâtre que l'année 2007 n'était déjà pas fameuse : 450 t à Noirmoutier au lieu de 1 500 t.

    Heureusement, les bonnes années, comme 2003 et 2005, ont pu remplir les salorges... et les bourses. Lors de ces deux étés fastes, environ 30 000 t d'or blanc ont été engrangées à Guérande. Chacun espère maintenant une année 2009 convenable.

    • Où et comment produit-on du sel marin ?

     
    Dans la région, on récolte du sel à Guérande et Noirmoutier.
    Mais aussi dans le Marais breton et le Marais d'Olonne. Les îles de Ré et d'Oléron sont, avec le Golfe du Morbihan, les autres sites de production proches.

    Le sel, à partir de l'eau de mer drainée, est travaillé et récolté dans des quadrilatères, les oeillets.

    « Un oeillet fait 70 mètres carrés, l'équivalent d'un appartement T3 », commente un producteur. Pour se cristalliser après évaporation, le sel a besoin de soleil et de vent.

    • La saliculture, où ailleurs en France ?

    Dans le Midi, bien sûr. Par exemple à Salin-de-Giraud, en bordure de Camargue ou aux Salins d'Hyères (Var). Sur les rivages de la Méditerranée, la saliculture n'est toutefois pas artisanale et manuelle comme dans l'Ouest, mais fortement mécanisée.

    • Combien de sauniers et paludiers ?

    Les producteurs sont appelés sauniers ou paludiers, selon qu'ils exploitent au sud ou au nord de la Loire. À Noirmoutier, 120 sauniers exploitent quelque 3 300 oeillets.

    Dans la presqu'île guérandaise, les paludiers cultivent près de 11 000 oeillets. 187 producteurs, soit les deux tiers des producteurs guérandais, adhèrent à la coopérative.
    Les autres sont indépendants.

    • Qui sont les paysans du sel ?

     
    À Noirmoutier, entre trente à quarante producteurs tirent l'essentiel ou la totalité de leur revenu de l'or blanc. Ils sont près de cent dans ce cas à Guérande. Le revenu complémentaire provient d'activités comme éleveur de moutons, producteur de pommes de terre, maçon, enseignant, retraité...

    « On a même un saunier qui conduit le métro parisien », fait remarquer Philippe Naud. Des producteurs, minoritaires en nombre, n'adhèrent pas aux coopératives : ils récoltent près de 30 % du sel guérandais. Une vingtaine d'indépendants oeuvrent à Noirmoutier.

    • Les stocks sont-ils suffisants ?

     « Notre coopérative a mis en place une gestion des stocks qui nous permet de ne pas être dépendants des aléas climatiques »,
    explique la responsable guérandaise. Selon les catégories de sel (label rouge pour la qualité supérieure, sel agricole, sel de tradition), Guérande « possède d'un an à trois ans et demi de stock ». Aquasel a pour sa part trois ans de stock. Le sel de l'Ouest ne manquera pas sur les étals et les assiettes.

    crayon
    Gaspard NORRITO.  mercredi 01 octobre 2008
    Arrow http://www.ouest-france.fr/Une-trop-maigre-recolte-de-sel-deux-annees-de-su…
    crayon

    crayon
    Bonsoir
    Vous êtes le sel de la terre. Si ce sel perd sa saveur, avec quoi la salera-t-on ? Ce sel ne vaut plus rien : il n’est bon qu’à être jeté dehors et piétiné.( parole d'évangile)
    Encore un dur métier soumis aux intempéries et à ce climat un peu déréglé.
    WS

     

     

    Forum un jardin blanc 

     

     

       Une conversation à continuer ici......... 

       
     Â suivre

              Retour


    votre commentaire