• Cristaux d'eau en décoration

















     



    Ligne
    Appétissant...
    On en mangerait...
    Pas vous Question

    Bonsoir

     

    Ligne

    Posté le: 12/10/2008 17:18:17 

    Si!
    Très belles ces couleurs.
    Et toutes ces formes
    Fabuleux

    LaQuintinie
    Modérateur
    Modérateur

     

     

    Ligne

     







    Arrow http://www.cristauxdeco.com/F_frame.html?http://www.cristauxdeco.com/

    Un site très bien fourni en matériel
    Ce site est dédié aux grains hydro-rétenteurs de polyacrylamide
    Encore de la chimie Very Happy

    De quoi est-il fait ? 
    Ce grain se fabrique à partir d'un mélange d'acrylate  de sodium (30%), de copolymère et un, concentré de matières actives(3%) intégrées dans un processus physico-chimique de polymérisation, Ces matières actives sont composés d'un équilibre de  fertilisant NPK (10/10/10) et des oligo-éléments. (Bore, Cuivre, Fer, Molybdène, Zinc, Manganèse). Construit à partir de cellulose, la membrane semi-perméable permet une absorption très rapide des liquides. Il s'adapte à différentes pressions d'absorption.  


    WS

     

    Tendance

     

    Forum un jardin blanc

     

     

     

      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire

  •  


    27 mai 2010 -


    14 heures devant Brest, 15 heures quai Malbert, après un défilé aérien (14H20). Brestois et anciens de la Jeanne rendront hommage cet après-midi au porte-hélicoptères qui vient juste de boucler son dernier tour du monde. Le témoignage du chef mécanicien Didier Nyffenegger qui a vécu ses derniers moments à bord de la Jeanne.



    Son avant-dernière nuit à bord de la Jeanne d'Arc s'est déroulée à toute vapeur. Occupé en machine de 22h à 4h du matin, il a dormi trois heures et vient d'avaler un café avant de redescendre.
     Le navire a pris un coffre devant Saint-Malo mais les chaudières restent allumées avant de rejoindre Brest.
    Mardi soir, le pacha a ordonné de pousser les machines et les quatre chaudières à pleine puissance.

     23, 25 puis 29,4 noeuds de vitesse et jusqu'à30,9noeuds (56km/h) sur le fond, en plein raz Blanchard.




    Quelques anciens commandants embarqués pour ce transit entre Rouen (Seine-Maritime) et Saint-Malo (35) n'avaient jamais sollicité la Jeanne à plus de 160 tours (puissance maximum à 242). «225 tours!».

     Le chiffre trône ce matin sur le bureau du «chef». Comme un hommage aux milliers de marins qui ont participé à l'entretien du porte-hélicoptères, ces 45 dernières années.

    Depuis dix ans, il n'était plus question de brusquer la vieille dame sans raison, certaines pièces et éléments de la tuyauterie n'étant plus construits en France.
    Sur la Jeanne, on ne tourne pas simplement la clé pour quitter le quai. Il faut patiemment préparer les machines, démarrer les chaudières et surveiller l'ensemble des paramètres d'une mécanique incroyablement exigeante. Plus de 80 marins y sont dédiés; près de 200, soit près du tiers de l'équipage, s'affairent autour de la propulsion, de la production électrique du bord, la sécurité et l'entretien des machines-outils. Un formidable défi technologique et humain patiemment façonné en 46 ans de carrière.

    Ne pas se retourner

    La route du matelot maistrancier devenu capitaine de frégate (cinq galons panachés) se poursuit, quant à elle.

    Didier Nyffenegger, bientôt 50 ans, s'apprête à prendre le commandement de la base navale de Papeete, à Tahiti.

     Qu'il semble déjà loin le temps où il croisait pour la première fois, au grade de maître, entre1985 et 1987, la route de la belle Jeanne! Le mécanicien-vaporiste a également vécu les derniers instants du porte-avions Clemenceau.

    «Le jour de mon départ, alors que le commandant m'accompagnait à la coupée, je n'ai pas osé me retourner...».

    «Quand vous quittez un bateau pour une nouvelle affectation, cela fait partie de votre vie de marin. Mais lorsque c'est pour ne plus le revoir naviguer ou le recroiser un jour dans un port, c'est une tout autre histoire».

    Nombreux sont les vieux loups de la Jeanne qui appréhendent ce dernier retour à Brest, comme ces milliers d'anciens qui ont préféré, jusque-là, ne pas remonter à bord.

    * Stéphane Jézéquel
    Fleche http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/la-jeanne-d-arc-a…



    46 ans de service..
    Malgré que ces bâtiment soient construits pour faire la guerre.
    On peut comprendre la nostalgie et l'émotion de tous ces équipages.
    Un bateau est avant tout une affaire de Mer, de Marine et d'Aventure.
    Une bien belle page qui est tournée...

     

    Tendance

     

    Forum Jouy sous Thelle 

     

     

     

    Le blog du Petit village de  jouy sous Thelle qui raconte les bons
    et moins bons moments de la vie de cette petite commune
    de Picardie en France, et qui héberge le meilleur des Forums de
    Jouy sous Thelle, du Forum de la collection d'éléphants,
     du Forum  Un Jardin Blanc, du forum Familial Allo Les Parents!
    et du Forum Un Magazine : L'Illustration.
    Nous vous remercions de votre visite.


    votre commentaire
  •  

    Magasin vert prend du poids
     


    Magasin Vert, filiale de Coopagri- Bretagne, ouvre quatre nouvelles jardineries le 1er octobre dans la région et poursuit son développement en France.




    Quatre nouveaux Magasin Vert, deux dans les Côtes-d’Armor et deux dans le Finistère, vont ouvrir le même jour, mercredi prochain, histoire de marquer l’événement. A Plérin (22) et Pont-l’Abbé (29), deux magasins neufs remplacent les implantations existantes. A Lannion (22) et Saint-Martin-des-Champs (29), ce sont deux jardineries, précédemment affiliées à « Vive Le Jardin » et rachetées par le groupe coopératif, qui prennent l’enseigne Magasin Vert. Près de 70 salariés travaillent dans ces magasins.
    18 magasins en Bretagne
    Le premier libre-service agricole a été lancé par Coopagri en 1973 à Châteaulin. A l’époque, les paysans y côtoyaient le grand public. Au fil du temps, ces magasins ont suivi l’évolution de la société et se sont ouverts aux citadins passionnés de jardinage et de maraîchage. En 1989, le réseau a été réparti en Point Vert pour le monde rural et Magasin Vert pour la ville. Magasin Vert compte aujourd’hui 18 jardineries - et 250 salariés - en Bretagne (11 dans le Finistère, deux dans les Côtes-d’Armor, un dans le Morbihan et un en Ille-et-Vilaine). La gamme, initialement végétale, s’est élargie à la décoration de jardin, aux vêtements (jardin et balade) et à l’animalerie. Les quatre nouveaux magasins prennent de la dimension (4.150 m² à Saint-Martin-des-Champs et 4.900 m² à Plérin).
    Deux nouvelles implantations (des transferts) sont prévues en 2009 à Lesneven, dans le Nord-Finistère, et à Dinan (22). Sur l’ensemble du territoire national, l’enseigne compte une soixantaine de sites avec 600 salariés. Des ouvertures sont prévues l’an prochain dans le Nord et l’Est.
    Le concept Magasin Vert s’est également exporté en Grèce, à la Réunion et, depuis 2007, en Espagne.
    Yves Drévillon

     

    crayon
    Posté le: 29/09/2008 07:46:19 

    Nous en avons 1 à Beauvais
    Ce type de magasin, sans être moins cher qu'ailleurs colle de plus prés que ses concurrents, aux aspirations des jardiniers.
    Vente en gros conditionnements.
    Matériel à caractère professionnel, plus souvent proposé.
    A mi-chemin entre le jardinage et la petite agriculture.
    Ils sont les héritiers des syndicats agricoles.
    Où on achetait l'engrais par sacs de 50 kg.
    En ce temps-là on ne faisait pas dans le Bio.
    C'était une autre époque.........

    crayon

    Je connais
    c'est pas mal comme magasin
    Ils prennent le jardinage plus au sérieux que les grandes jardineries
    Avec eux on se sent devenir Pro

    Saturnin sur Un Jardin blanc

    Saturnin
    Potagiste
    Potagiste
    Hors ligne

     

    crayon

    Beaucoup de choses ont changé en 2 ans
    Les magasins Point Vert et Magasin Vert de Beauvais ont fusionné pour s'installer dans les locaux très spacieux de l'enseigne Delbard de Beauvais
    L'esprit magasin Vert semble perdurer pour l'instant.
    Seul l'avenir jugera...
    WS
    Tendance

     

    Forum un jardin blanc

      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire

  • Selon une enquête réalisée par Union des Entreprises pour la protection des jardins et des espaces verts (UPJ), les Français sont accrocs à leur jardin. L’organisation qui regroupe des fabricants de produits destinés aux jardiniers amateurs et aux professionnels des espaces verts révèle ainsi que 9 français sur 10 possèdent des végétaux et 6 sur dix un jardin.

    Pour la plupart d’entre eux, cet espace vert est perçu comme «un lieu de convivialité, de partage », mais également « de repos et de ressourcement ».

    Du coup, ils n’hésitent pas à consacrer du temps à leur lopin de terre.



    La moitié des personnes qui possèdent des végétaux dans leur foyer jardine très régulièrement dans la semaine. Et dépense en moyenne 120 euros par an pour l’entretien de leur jardin. Leurs motivations ? 55% des possesseurs de jardins pratiquent le jardinage par souci "esthétique de leur environnement" tandis que 49% pour se détendre.


    Antoine Forest ©explorimmo 06/06/2008




     

    Arrow http://www.explorimmo.com/immo/actualites/actualites-immobilieres/par-theme…






    La situation a bien évoluée en 2 ans de temps.
    Les jardins potagers prennent le pas sur les pelouses et les jardins d'agrément.
    Crise, Malbouf et économie ont sérieusement entamé cette façon d'appréhender les choses..

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  • La distribution cherche à redorer son blason

     

    Jérome Bédier, président de la FCD

    Jérome Bédier, président de la FCD -

    La fédération du commerce et de la distribution (FCD) annonce la création du site « nous changeons avec vous », une plateforme d’information sur la distribution censée permettre aux consommateurs de s’informer et de trouver des réponses à leurs questions. Les questions se regroupent en cinq thématiques : le pouvoir d’achat, le développement durable, la qualité et la transparence, la responsabilité sociale et l’ancrage local. Pour récolter ses premières questions, « nous changeons avec vous », a interrogé un panel de 200 consommateurs. Ainsi, Aurélie, 35 ans, s’interroge : « Quand une baisse des prix sera-t-elle visible en magasins ? » Outre la réponse du site, chaque internaute pourra apporter ses commentaires sur cette question, ou sur sa réponse. Une façon pour les distributeurs de redorer leur image, et de se frotter à leurs consommateurs en direct 

     

    Le 27 mai 2010 par Angélique d'ERCEVILLE



     LSA c'est par ici
    crayon

    Une opération séduction.

    Une de plus..

    Après le passage à l'Euro et la confusion organisée par ces enseignes, parmi les consommateurs.

    Après le gonflage des pourcentages pour maintenir les prix hauts, alors que le prix de la matière première s'effondre...

    Quelle machination commerciale se cache derrière cette nouvelle entreprise de communication ?

    Et pourquoi la grande distribution devrait-elle redorer son blason..?

    C'est bien son attitude et ses manœuvres commerciales qui ont fait pâlir son étoile..

    Une étoile qui brillait avec un éclat si particulier, dans les années 60/70, auprès des consommateurs, qui découvraient,alors, un nouveau jouet commercial...

    Tendance

     


    votre commentaire
  • Un « préaccord » aurait été conclu entre syndicats et direction chez Carrefour Belgique


     

    Confronté depuis trois mois à des grèves à répétition en Belgique, le groupe Carrefour serait parvenu à un accord avec les syndicats, à propos du plan de restructuration en cours.  Selon les syndicats, cet accord, signé la nuit dernière à l’issue d’une négociation marathon de près de 17 heures, prévoit que les trois hypermarchés censés passer dans le giron de Mestdagh resteront en intégré chez Carrefour, « tandis que 16 supermarchés passeront effectivement chez Mestdagh à court terme », précise Myriam Delmée, du syndicat socialiste Setca.

    Le 27 mai 2010 par Jean-Noël Caussil


    crayon

    Bruits de bottes dans la grande distribution....
    Après la brutale convocation de cette même grande distribution par l'Elysée* , on peut facilement augurer des dispositions qu'elle va prendre face à la crise..

    Dur Dur pour les salariés des grandes enseignes.

    * NDLR : Bientôt l'Elysée programmera  le contenu de nos assiettes...Où est le temps où le Président (Giscard) s'invitait à la maison.
    Ah nostalgie.......

    WS
    Tendance

     

    Forum un jardin blanc

     



    votre commentaire
  • La fête du 1er mai

    Blague sur le repos

    L'afrique et ces rencontres…

    L'afrique et ces rencontres…

    article - 23/05/10 - pour tout faire et absorber ! C'est avec joie que je suis allée sur le terrain de déminage vendredi matin. Le site est tout près de ziguinchor, dans la brousse.…

    De poil

    De poil

    article - 02/04/10 - De Poil partage un moment avec le public en l’incitant à réfléchir quelque peu sur ce qui nous entoure, sur ce qui se passe ou s’est passé dans ce beaux pays de France……

    Bonne fête le 15 avril à toutes les secrétaires

    Bonne fête le 15 avril à toutes les secrétaires

    article - 14/04/10 - jour de fête de toutes les secrétaires, être secrétaire n'est pas vraiment de tout repos non plus de nos jours, vous verrez le résultat en image plus bas… surtout de nos…

    Sirhind et patiala 9 avril

    Sirhind et patiala 9 avril

    article - 19/05/10 - et on part tranquillement en cyclo-rickshaw dans la brume du petit matin. On est sur l’autoroute (!!) on se fait doubler par les tracteurs et les Sikhs en moto, aussi loin que le…

    La fête du 1er mai

    La fête du 1er mai

    article - 19/05/10 - La Fête du 1er mai Forum 1er mai 2008 blague de mauvais goût ? Complot du gouvernement contre les ponts du mois de mai ? La nouvelle…

    Acte i scène iii : le retour

    Acte i scène iii : le retour

    article - 11/04/10 - que chez les parents. J'ai passé de très bonnes vacances en France, pas tout à fait reposantes en raison de l'"effet marathon" créé par mon trop-plein d'amis et de famille (blague)…

    Info

    article - 12/05/10 - à toutes Les coachs ont eu pitié de vous et ils vous donnent 1 jour de repos, il n'y aura donc pas d'entraînement le vendredi 14 Mai. Bon week-end…

    Parmi eux

    Parmi eux

    article - 13/05/10 - Chapitre 1 : Rencontres Je ne suis pas un surhomme, je ne me considère pas ainsi et je ne pense pas non plus que mon entourage, mes…

    La route des 7 lacs (la tête sous l'eau)

    La route des 7 lacs (la tête sous l'eau)

    article - 26/05/10 - sans trop de pluie. Lever de soleil sur San Martin La route s'annonce grandiose, entre lacs et…

    La madeleine de ronuick

    article - 21/05/10 - à la vie au moment où celle-ci va partir. Toujours un mot gentil, une petite blague. Et puis, à Noël ou à Pâques, c’était Byzance ! On la voyait arriver avec deux…


    votre commentaire
  •  

    Hommage à l'artisanat d'art à Saint-Jean de Beauregard
     

    Hommage à l'artisanat d'art à Saint-Jean de Beauregard.


    Quel plus bel écrin pour les Artisans d'Art que le Domaine de Saint-Jean de Beauregard, cet ensemble architectural du XVIIe remarquablement préservé ! Les 12 et 13 juin 2010, pigeonnier, communs, cours et avant-cours deviendront le fief d'une cinquantaine d'artisans, dont certains meilleurs ouvriers de France, qui présenteront petites séries et pièces uniques et dévoileront au public leurs techniques et leurs secrets.
    Calligraphie, vannerie, ferronnerie, ébénisterie, poterie, céramique, porcelaine, broderie, tapisserie, tissage, bijouterie, accessoires, verrerie... les savoir-faire traditionnels côtoieront la création contemporaine pour la plus grande joie des visiteurs.
    L'art des travaux d'aiguille sous toutes ses formes sera mis à l'honneur au sein de l'Espace « Fils et Matières » : broderie blanche, broderie fine, broderie au point compté, broderie au ruban de soie, boutis, patchwork, tapisserie, dentelle et tissage. Débutantes ou confirmées, les passionnées pourront enrichir leurs connaissances, se laisser séduire par les créations proposées à la vente ou acquérir tout le matériel nécessaire pour donner libre cours à leur fibre créatrice.
    De quoi faire plaisir et se faire plaisir !
    Sur près de 50 exposants, retrouvez la liste de ceux ayant un site internet : www.liensexposantsfêtedesartisans.       
    Informations pratiques
    Dates et horaires :
    Samedi 12 et dimanche 13  juin 2010 de 10h à 18h.
    Tarifs :
    normal 9€ - réduit 7€* - GRATUIT MOINS DE 10 ANS.
    Comprenant le droit d'entrée à l'exposition, les animations et les ateliers, la visite du parc, du potager et du pigeonnier.
    * Groupes de plus de 15 personnes, membres de clubs de broderies, familles nombreuses. 
    Billets : Billetterie sur place
    Conditions spéciales groupes nous contacter.
    Accès : A 30 minutes au sud de Paris. Voir le plan d'accès à partir de la page d'accueil.
    Adresse : Domaine de Saint-Jean de Beauregard - rue du château - 91940 SAINT-JEAN DE BEAUREGARD
    Tél. : 01 60 12 00 01 - Fax : 01 60 12 56 31 - e-mail : info@domsaintjeanbeauregard.com
    Un jardin blanc
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  •  

    Les Français dépensent en moyenne 120 € par an en jardinage



    corde
    120 €/an en moyenne sont investis par les jardiniers amateurs pour acheter végétaux, produits d'entretien et soins. Selon l'étude que vient de réaliser Csa pour l'Union des entreprises pour la protection des jardins et des espaces vert, si les hommes s'occupent moins souvent des végétaux que leurs femmes, quand ils s'y mettent, ils dépensent plus qu'elles: 136€/an contre 100 €.

    Le 18 juillet 2008 par Caroline JIROU NAJOU
    corde
    Arrow http://www.lsa.fr/les-francais-depensent-en-moyenne-120-par-an-en-jardinage…
    crayon
    Notes et critiques
    120 :€ par habitant ou par jardinier Question
    Et quelle est la définition du jardinier Amateur
    Tout cela parait un peu flou.
    Pas fou !
    Flou!
    WS
    Tendance
    crayon

     

    Forum un jardin blanc 

     

      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
     
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire
  •  

    Jardinage : Les Français raffolent de leur jardin
     
      Jardinage : Les Français raffolent de leur jardin
    Selon une enquête réalisée par Union des Entreprises pour la protection des jardins et des espaces verts (UPJ), les Français sont accrocs à leur jardin. L’organisation qui regroupe des fabricants de produits destinés aux jardiniers amateurs et aux professionnels des espaces verts révèle ainsi que 9 français sur 10 possèdent des végétaux et 6 sur dix un jardin.
    Pour la plupart d’entre eux, cet espace vert est perçu comme «un lieu de convivialité, de partage », mais également « de repos et de ressourcement ».
    Du coup, ils n’hésitent pas à consacrer du temps à leur lopin de terre.
    La moitié des personnes qui possèdent des végétaux dans leur foyer jardine très régulièrement dans la semaine. Et dépense en moyenne 120 euros par an pour l’entretien de leur jardin. Leurs motivations ? 55% des possesseurs de jardins pratiquent le jardinage par souci "esthétique de leur environnement" tandis que 49% pour se détendre.
    Antoine Forest ©explorimmo 06/06/2008
    Arrow http://www.explorimmo.com/immo/actualites/actualites-immobilieres/par-theme…

    crayon
    La situation a bien évoluée en 2 ans de temps.
    Les jardins potagers prennent le pas sur les pelouses et les jardins d'agrément.
    Crise, Malbouf et économie ont sérieusement entamé cette façon d'appréhender les choses..
    Et c'est tant mieux Parce que je ferais pas çà tous les jours
    WS
      Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
       
     Â suivre     Retour

       Compteur de visiteurs en temps réel


    votre commentaire


  • Hommage à l'artisanat d'art à Saint-Jean de Beauregard.



    Quel plus bel écrin pour les Artisans d'Art que le Domaine de Saint-Jean de Beauregard, cet ensemble architectural du XVIIe remarquablement préservé ! Les 12 et 13 juin 2010, pigeonnier, communs, cours et avant-cours deviendront le fief d'une cinquantaine d'artisans, dont certains meilleurs ouvriers de France, qui présenteront petites séries et pièces uniques et dévoileront au public leurs techniques et leurs secrets.

    Calligraphie, vannerie, ferronnerie, ébénisterie, poterie, céramique, porcelaine, broderie, tapisserie, tissage, bijouterie, accessoires, verrerie... les savoir-faire traditionnels côtoieront la création contemporaine pour la plus grande joie des visiteurs.

    L'art des travaux d'aiguille sous toutes ses formes sera mis à l'honneur au sein de l'Espace « Fils et Matières » : broderie blanche, broderie fine, broderie au point compté, broderie au ruban de soie, boutis, patchwork, tapisserie, dentelle et tissage. Débutantes ou confirmées, les passionnées pourront enrichir leurs connaissances, se laisser séduire par les créations proposées à la vente ou acquérir tout le matériel nécessaire pour donner libre cours à leur fibre créatrice.

    De quoi faire plaisir et se faire plaisir !

    Sur près de 50 exposants, retrouvez la liste de ceux ayant un site internet : www.liensexposantsfêtedesartisans.       
    Informations pratiques

    Dates et horaires :
    Samedi 12 et dimanche 13  juin 2010 de 10h à 18h.
    Tarifs :
    normal 9€ - réduit 7€* - GRATUIT MOINS DE 10 ANS.
    Comprenant le droit d'entrée à l'exposition, les animations et les ateliers, la visite du parc, du potager et du pigeonnier.
    * Groupes de plus de 15 personnes, membres de clubs de broderies, familles nombreuses. 
    Billets : Billetterie sur place
    Conditions spéciales groupes nous contacter.
    Accès : A 30 minutes au sud de Paris. Voir le plan d'accès à partir de la page d'accueil.
    Adresse : Domaine de Saint-Jean de Beauregard - rue du château - 91940 SAINT-JEAN DE BEAUREGARD
    Tél. : 01 60 12 00 01 - Fax : 01 60 12 56 31 - e-mail : info@domsaintjeanbeauregard.com

    Un jardin blanc

     

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire

  • Abondance automnale à Saint-Jean de Beauregard !

    Les trois journées de la dernière Fête des Plantes, Fruits et Légumes, l'une des plus importantes manifestations horticoles de France, se sont déroulées sous un soleil magnifique et dans un ambiance chaleureuse.
     Les visiteurs sont venus en foule profiter de cette édition d'automne dont le maître mot, à l'image de la nature en cette saison, était "abondance". Petit balcon ou grand jardin, les jardiniers amateurs comme les passionnés ont pu découvrir une gamme exceptionnelle de végétaux, assister à des conférences passionnantes et profiter des nombreuses animations, dont la visite du merveilleux potager fleuri du XVIe siècle dans toute son opulence.
     Les reines de la fête ont été les astéracées, une famille végétale riche de près de 20 000 espèces, dont font partie l'aster, le dahlia et la gaillarde mais également la laitue, le salsifis ou encore le chardon. 

    Rendez-vous pour la prochaine édition d'automne : 24, 25 et 26 septembre 2010 ! Sur près de 200 exposants, retrouvez la liste de ceux ayant un site internet www.liensexposants
    Découvrez les dernières plantes primées :
    www.prixettrophées 

       
    Informations pratiques

    Dates et horaires :
    Vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 septembre 2010 de 10h à 18h.
    Tarifs :
    normal 11 € - réduit 8€* - GRATUIT MOINS DE 10 ANS.
    Comprenant le droit d'entrée, les conférences, les animations, la visite du jardin, la consigne et le transport des plantes jusqu'à la sortie, le parking ou la navette depuis la gare d'Orsay.
    * Groupes de plus de 15 personnes, membres de Sociétés et d'Ecoles d'Horticulture, familles nombreuses.

    Billets : Billetterie sur place ou billetterie en ligne sur www.francebillet.com ou www.fnac.com
    Conditions spéciales groupes nous contacter.

    Accès : A 30 minutes au sud de Paris. Voir le plan d'accès à partir de la page d'accueil.
    Adresse : Domaine de Saint-Jean de Beauregard - rue du château - 91940 SAINT-JEAN DE BEAUREGARD

    Tél. : 01 60 12 00 01 - Fax : 01 60 12 56 31 - e-mail : info@domsaintjeanbeauregard.com

    RESTAURATION SUR PLACE, CHIENS TENUS EN LAISSE ACCEPTES.

    Un jardin blanc

    votre commentaire
  • La fin des bombes aérosols

     
     

    Un projet..
    Déodorant naturel

     

    On passe la main dans les feuilles pour libérer les essences de la plante.







    retour  


    crayon
    On en a rêvé, Azimut le réalisera certainement...

    Bel la vie
    Forum un jardin blanc

    votre commentaire

  • Il raccroche la pompe à essence  



    Mercredi 26 Mai 2010

    Laurent Hugeux fermera sa station-service le 30 juin prochain.




    Le gérant de l'une des dernières stations-service indépendantes du secteur cesse son activité le 30 juin prochain. La faute à « la concurrence déloyale » des hypermarchés environnants.

    Après vingt-trois ans et demi passés en bordure de la Nationale 31, Laurent Hugeux raccroche.
    Rare pompiste à être encore gérant-propriétaire de son exploitation - les autres stations-service sont essentiellement des filiales de pétroliers - Laurent Hugeux cesse son activité le 30 juin prochain.
    La station n'était plus viable. « On a commencé avec 200 000 litres vendus par mois, nous sommes actuellement autour de 60 000 litres », largement en dessous du seuil de rentabilité évalué à « 120 000 litres par mois ».

    Laurent Hugeux a plié sous la pression des concurrents, la « concurrence déloyale » des hypermarchés environnants. « Intermarché a fait mal, mais pas seulement. Il n'y avait tout simplement pas toutes ces grandes surfaces quand nous nous sommes installés. »

    « Nous avions déjà perdu le marché des camions »

    La mise en service de la déviation sud de la N 31 n'a rien changé pour lui : « Nous avions déjà perdu le marché des camions depuis plusieurs années », admet-il. Et étonnamment, « cette déviation n'a pas diminué le passage des particuliers ici. Beaucoup de gens qui habitent le pays de Bray travaillent à Beauvais et continuent d'emprunter cet axe. »

    Une nouvelle loi impose aux stations-service d'investir pour se doter de cuves double parois. Mais Laurent Hugeux l'assure, ce n'est pas cette loi qui a précipité la fin d'activité. « Nos cuves sont aux normes, nous devions juste agrandir la dalle de béton pour le dépotage, l'investissement n'était pas lourd », explique-t-il.

    S'il cesse le 30 juin, « c'est parce que notre contrat avec Total se termine le 30 juin, tout simplement ».

    Trois ans maintenant que Laurent Hugeux signait des contrats d'un an avec les pétroliers, justement parce qu'il naviguait à vue. « On aurait pu signer des contrats de cinq ans, mais depuis environ trois ans, on se posait la question de savoir si nous allions continuer. »

    Laurent Hugeux ne sait pas encore ce qu'il fera des lieux. « Nous avons des projets, mais des gens nous sollicitent aussi pour acheter. »En attendant, il ne désertera pas complètement la N 31 puisque, gérant-propriétaire de la concession Skoda, il indique que « pour la concession tout va bien ».

    MATTHIEU HERAULT

     

    courrier picard


    Forum Jouy sous Thelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire

  • Version prairie et  appartement...........

    Pour en voir plus....


    Forum un jardin blanc


    votre commentaire
  •  
    Un four à pain pour les habitants



    Mercredi 26 Mai 2010

     
    Le four pourrait s'installer près de la maison normande, au Tillet.


    La commune pourrait bientôt être dotée d'un four dans lequel chacun pourrait venir cuire son propre pain. Un projet qui semble séduire les habitants.

    C'est un projet original que l'Ascinpathique a présenté vendredi dernier, en présence d'Alain Guérinet, le maire de Cires-les-Mello.

    La construction d'un four à pain qui, au-delà d'inviter les quelque 3 560 habitants de la commune à se retrouver pour une fête du pain conviviale, permettrait de participer à la défense de cet élément de base de la gastronomie française.

    Éric Verbrugghe, le trésorier de l'association, a présenté le projet de création d'un tel four à pain à construire en briques traditionnelles liées par de la terre non cuite où les Cirois pourraient également faire leur pain à longueur d'année, à raison de 45 à 50 kg de pains par fournée.

    Un chiffre qui ne devrait pas mettre en péril le boulanger local puisqu'il faudra de 3 à 4 heures de chauffe du four avant de pouvoir espérer cuire le pain à près de 240º.

    Un chantier qui devrait durer six mois


    Le projet était évoqué depuis 2003. Il ne devrait pas voir le jour avant un an.

    La réunion avait également pour but de présenter le site où il pourrait s'installer, près de la maison normande installée au Tillet, dans une enceinte aujourd'hui close, que la municipalité vient de racheter.

     « Nous avons étudié 14 sites et en avons retenu quatre que nous avons proposés à la municipalité, a expliqué Jean-Paul Fraysse, le président de l'Ascinpathique. Aucune décision n'est véritablement prise. Nous ne voulons pas être en opposition avec d'éventuels riverains. »

    Aucune remarque n'a été faite dans la salle sur ce projet qui a attiré une quarantaine de curieux.L'association entend financer l'achat des briques et solliciter subventions et mécénat pour construire la base de la petite construction en pierre de taille couverte d'un toit pointu pour rester dans les normes de construction de la région.

    Les bénévoles devraient le construire le week-end. Le chantier est estimé à près de 6 mois.

    De notre correspondant DANIEL VERNET




    Un projet original et étonnant
    Le pain actuel serait-il aussi mauvais que çà...
    Pour susciter un tel projet..
    Qui a l'air ambitieux.
    vivement la bonne odeur du pain bien cuit et bien chaud.
    Nostalgie.........

     

    Forum Jouy sous Thelle


    votre commentaire
  • Cubicolor



    Ligne
    il est réputé biodégradable.
    Je vouis rappelle Si j'ai plus d'information..


    Forum un jardin blanc

     

      Une conversation à continuer ici......... 


       
     Â suivre

              Retour



    votre commentaire
  • Lux Us

    Lux Us Modernseed
    Créé par Max Kistner en 2002, ce cube fait office de pot lumineux pour arbre, de coffre à jouets, de range-magazines ou même de module pour étagère à livres.
    Deux des côtés du cube sont convexes et les deux autres, concaves, permettant ainsi à deux ou plusieurs cubes de s'assembler.
    Posé sur un côté concave, et doté d'un coussin, il devient siège avec une possibilité de rangement dessous.
    En polyéthylène.

    Posté le: 01/05/2008 18:38:41  
    Ligne

     

    Bonsoir
    Quelle polyvalence.
    Cet objet a semble-t-il sa place dans un intérieur moderne.
    Arrow http://www.modernseed.com/amecluxcube.html


    Modernseed (14/04)

     

    Forum un jardin blanc 

      Une conversation à continuer ici......... 


       
     Â suivre

              Retour



    votre commentaire
  •  





    Andrew Fisher n'habite pas Springfield, c'est-à-dire nulle part. Il vient du comté de Sonoma, en Californie. Grand Américain bien en moyens, il s'est fait construire une cabane de rêve accrochée à deux séquoias, ces titans ligneux. Il l'a décorée lui-même en utilisant deux portes importées d'Asie, quelques vitraux colorés, des tissus chatoyants et même une tapisserie de Lurex, scintillante à la lumière des bougies. Andrew Fisher est l'heureux propriétaire d'un petit château suspendu, d'ailleurs choisi pour illustrer la couverture d'un beau livre entièrement consacré à ces fabuleux logis.

    Un monde de cabanes, de Pete Nelson, présente plus de 35 modèles réels nichés aux États-Unis, en Chine, en Australie ou en Europe. L'ouvrage explique la conception et la construction de chacun des minipalais de bois, croquis et reportage photographique de Radek Kurzaj à l'appui.

    L'idée de s'installer plus près des étoiles ne date évidemment pas d'hier. Les Korowai de Papouasie-Nouvelle-Guinée vivent depuis toujours dans des maisons longues à la cime de leur forêt. Les cabanes de ce mystérieux peuple des arbres, «découvert» il y a deux décennies seulement, protègent d'agressions guerrières des voisins comme des pluies diluviennes.

    Les Occidentaux en fabriquent aussi depuis très, très longtemps. Allouville, dans le pays de Caux, en France, possède l'un des plus vieux chênes d'Europe, estimé à treize cents ans d'âge, où ont été aménagées, l'une sur l'autre, deux chapelles-cabanes. La combinaison sacrée, occupant en partie le tronc évidé, se déploie sur 18 mètres de hauteur. Le monument, unique au monde, remontant au XVIIe siècle, a échappé aux destructions pendant la Révolution parce que le bedeau y avait apposé une plaque présentant l'arbre de Dieu comme un «temple de la raison». Sa dernière restauration date d'une quinzaine d'années. Le vieux chêne, verdoyant de vie, murmure encore et toujours à qui veut l'entendre.

    Grandes idées, petites structures



    Un monde de cabanes cite ces exemples, mais traite surtout de constructions plus banales, séculières, profanes, ordinaires même, d'autant plus capables de faire rêver qu'elles demeurent à la portée de tous, ou presque. Une très belle cabane bien construite, tout équipée, pouvant servir durant les quatre saisons, coûte quelque dizaines de milliers de dollars, soit à peu près rien par rapport à une vraie de vraie maison de campagne.



    Le renouveau cabanier s'expliquerait en partie par l'invention en 1994 d'un dispositif baptisé GL (pour Garnier limb, ou branche de Garnier, du nom de son idéateur). Il s'agit d'une pièce tournée cylindrique vissée dans le tronc, capable de supporter le poids d'un camion. L'ingénieux et sécuritaire dispositif permet de construire des structures de plus en plus grandes, de plus en plus lourdes, de mieux en mieux équipées, de véritables maisons dans les arbres, quoi.

    Le recours aux forêts

    Évidemment, il y a cabane et cabane dans les arbres. Symbole de misère pour beaucoup, abri occasionnel pour certains (les bergers notamment), elle concentre aussi les fantasmes de ressourcement paisible de quelques happy few.

     

    Article de Marie & Gérard


    04 Oct 2007 à 11:43

     

    _________________


     

    Les Jardins de L'Aurore

     

    Forum un jardin blanc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  


    Une Maison dans les bois



    Construite au Pays de Galles dans un "total respect de la nature",
    la "maison dans les bois" a été creusée à flanc de colline puis bâtie à partir
    de pierres et de boue.
    Toutes les parties bois sont en chêne récupéré dans la forêt voisine tandis
    que des balles de paille ont été "insérées" dans le toit et les murs pour une
    meilleure isolation.




    Il est difficile de faire plus écologique ou plus Naturel.


    Plus sain que les grottes de nos ancêtres.

    A voir à l'usage..

    Un site en Anglais,mais des belles images...

     

    Forum un jardin blanc


    votre commentaire