• Auto de prestige à Jouy sous Thelle
          


    Toujours aussi Royale "Rule Britania"

    On la croirait sortie de l'usine.....
    hier!
     

    Pour en savoir plus.......
    Tendance



    votre commentaire
  • St just en chaussée
    SAINT-JUST-EN-CHAUSSÉE
      Un salon des énergies renouvelables  

    11 et 12 septembre 2010

    <blink>Entrée gratuite</blink>

     

    Article du Samedi 14 Août 2010

    L'installation de panneaux solaires, comme ici à la déchetterie de Froissy, sera évoquée au salon (photo d'archives).

    La deuxième édition du salon Éco.logis se déroulera les 11 et 12 septembre. Il réunira des professionnels des énergies et des matériaux renouvelables au gymnase municipal.
    La première édition du salon Éco.logis, organisée en 2008, avait attiré quelque 1 000 visiteurs. Compte tenu du succès auprès du public, ce salon de l'habitat et des énergies renouvelables est à nouveau organisé les 11 et 12 septembre à Saint-Just-en-Chaussée.

    La Communauté de communes du Plateau picard, organisatrice de ...........

    Pour en savoir plus.......
    Tendance
    courrier picard


    1 commentaire

  •   Clermontois : découvrez le travail d'un maréchal-ferrant en vidéo
     
    Clermont 27 10 2009
        
      Cédric Devisscher est maréchal-ferrant depuis 15 ans. Portrait de cet habitant de La Rue Saint-Pierre.
    Depuis dix ans, Cédric Devisscher a ouvert sa propre activité de maréchalerie. Une passion plus qu'un métier, découverte après avoir observé un maréchal-ferrant travailler sur le cheval de sa soeur.

    Pour en savoir plus.......
    Tendance


    Bonhomme


    2 commentaires

  •  BEAUVAIS Vélo : baptême de l'air à l'aéroport

       

    Vendredi 06 Août 2010
    Vingt vélos, de type « Vélyce », les mêmes que les lycéens de Beauvais, peuvent désormais être loués à l'aéroport.

    Les passagers de l'aéroport de Beauvais-Tillé peuvent désormais louer des vélos au point info tourisme du terminal 1. Pour rejoindre leur hôtel, visiter la ville ou faire quelques emplettes. Mais où mettront-ils leurs bagages ?
    Imaginez.
     Vous débarquez à l'aéroport de Beauvais-Tillé.
    Finies les vacances.

     Il vous reste une ou deux heures, voire même toute la journée, avant de...........

    Pour en savoir plus.......
    Tendance



    1 commentaire
  • La péniche coulée dans la Seine remise à flot
     

    Paris mardi 10 AOûT 2010

    Le renflouement de la péniche qui avait coulé dans la Seine, le 3 août à Paris, était en cours ce mardi.

    C’était la semaine dernière : une péniche transportant quelque 300 tonnes de gravier avait coulé dans la Seine, à Paris. Elle avait sombré brusquement à la hauteur du pont d'Iéna au pied de la Tour Eiffel.
    Après deux tentatives infructueuses, une opération de renflouement a été lancée mardi. Pour en faciliter le déroulement, la zone a été délimitée par des bouées, et une vedette de la préfecture de police a été dépêchée sur place. La navigation sur la Seine, bien que ralentie, n’a cependant pas été interrompue.

    L'entreprise chargée du renflouement utilise un dock flottant pour tenter de soulever la péniche. Il s'agit d'enfoncer le dock sous l'arrière de la péniche pour tenter de la faire remonter en surface, a expliqué Sindy Faria, de la société Travaux fluviaux draguages, chargée des...........

    Pour en savoir plus.......
    Tendance


    2 commentaires
  •  

     

    L'ECHOJOVACIEN attire l'attention de tous sur le comportement inadmissible de certains....

    On pouvait penser que cela ne concernait que les grandes agglomérations.

    Où, bien souvent, les habitants vivent en appartement.

    Eh bien non!

    A jouy sous Thelle cela se pratique aussi.

    Pourtant tout le monde possède un petit bout de terrain.

    Mais c'est mieux de faire profiter les autres citoyens de ses déjections.

    La municipalité a eu le courage de rappeler à chacun une mesure élémentaire d'hygiène et de propreté.

    Elle va très certainement faire l'objet de représailles de la part des quelques personnes visées et concernées.

    Car cela n'est pas nouveau.

    Il a fallu, dans le passé, doter le Foyer Rural, d'un portail, pour éviter ce genre de désagrément.

    Ce qui est Honteux, en plus, sur la place de l'Eglise, c'est que cet espace est dévolu au recueillement et à la dévotion pour certains et au souvenir pour tous nos concitoyens.

    De plus le travail remarquable des agents communaux est littéralement bafoué.

    Enfin on a très bien compris que certaines personnes font cela par pure provocation envers un petit village qu'elles ont toujours méprisé.

    Alors que les champs se trouvent à quelques dizaines de mètres derrière l'église

     

    © Scott Maxwell - FOTOLIAhttp://img43.xooimage.com/files/4/4/4/400_f_5938072_dl5...k0wyipwl-1f4a248.gif


    1 commentaire
  • BREUIL-LE-SEC Un potager historique à découvrir au château
    Jeudi 05 Août 2010
    159 ans après sa création, le potager reste luxuriant, diversifié et l'objet de toutes les sollicitudes.

    La ferme des Etournelles au château de Breuil-le-Sec s'ouvre au public durant ces mois de juillet et d'août pour faire les honneurs de son parc, de son verger, mais surtout de son potager. Il ne reste plus qu'à suivre le parcours fléché.
    Imaginez un potager d'une superficie d'un hectare, vieux de plus de 150 ans et riche de plus 3 000 plantes et d'une soixantaine d'arbres fruitiers.
    Ce joyau botanique existe dans le jardin du château de Breuil-le-Sec et, de surcroît, est ouvert aux visiteurs en période estivale. Comme chaque année, et ce depuis maintenant vingt ans, les propriétaires des lieux, Robert Le Normand et son épouse, font découvrir l'objet de leur fierté.
    Le couple prend même plaisir à venir discuter avec ces visiteurs qui franchissent la grille du parc pour leur apporter des explications complémentaires à celles déjà libellées dans le dépliant distribué à l'entrée.
    Il faut dire que Robert Le Normand est intarissable non seulement pour ..............

    Pour en savoir plus.......
    Tendance


    votre commentaire
  • BACHIVILLERS Éoliennes : un référendum pour décembre
    Mardi 10 Novembre 2009

    Les habitants de la commune, ici lors de la réunion publique du mois de juin, semblent massivement hostiles au projet.
    Lors du dernier conseil municipal, les élus ont décidé d'organiser un référendum en décembre sur le projet de parc éolien. Celui-ci prévoit l'implantation de dix éoliennes situées entre Bachivillers et Le Mesnil-Théribus.
    Le vent de contestation contre le projet d'éoliennes n'est pas retombé avec l'été.
    Bien au contraire. L'association pour le développement durable et la protection de l'environnement en Vexin-Thelle a profité de la saison estivale pour faire circuler une.............

    Pour en savoir plus.......
    Tendance
    courrier picard  

     


    votre commentaire
  •   
     



    Air France

    Fondation : 31 août 1933
    Par la fusion des 4 sociétés suivantes:

    • Air Orient
    • Air Union
    • La C.I.D.N.A. Compagnie Franco-Roumaine
    • Les lignes Farman
    De plus la nouvelle société reprend les actifs de l'Aéropostale en faillite.

    26 juin 1945 Air France est nationalisée

    21 janvier 1976 Premier vol de concorde sur Paris - Rio de Janeiro

    25 juillet 1994 formation du groupe Air France

    Qui regroupe:
    • Air France
    • Air Inter
    • UTA


    3 mai 2004 Formation du groupe Air France-KLM

    Pour en savoir plus.......
    Tendance



    votre commentaire
  • L'éolien : Une opportunité pour la Picardie




    A titre d'exemple, une centrale comme celle de Flamanville développe une puissance de 2600 MW.
    Et assure 3.3% de la production française..
    Donc 900 MW, ce n'est même pas la moitié de.............

    Pour en savoir plus.......
    Tendance

     


    2 commentaires
  • Association pour le Développement Durable et la Protection de l’Environnement en VexinThelle

    Référendum sur le projet d’éolien industriel à Bachivillers

     Venez nombreux voter contre le projet d’éolien industriel lors du référendum
    du 31 janvier 2010 que la municipalité vient d’annoncer
    Vous confirmerez ainsi la pétition déjà signée par une très forte majorité des
    habitants de Bachivillers.

    Le maire et l’équipe municipale se sont engagés à suivre l’avis de la population, la
    pétition ne leur a pas semblé suffisante, le référendum sera décisif.
    Par votre vote, arrêtez ce projet d’éolien industriel inadapté au territoire de
    Bachivillers et dont les habitants ne veulent pas.

    Le conseil municipal du Mesnil Theribus, le village voisin le ......


    jm.baillou@wanadoo.fr, brigittebertho@wanadoo.fr , mchalpern@aol.com,
    bweil@ensmp.fr
     

      Pour en savoir plus.......
    Tendance


    votre commentaire
  •  

    Un potager historique à découvrir au château
      BREUIL-LE-SEC Un potager historique à découvrir au château
    Jeudi 05 Août 2010
    159 ans après sa création, le potager reste luxuriant, diversifié et l'objet de toutes les sollicitudes.
    La ferme des Etournelles au château de Breuil-le-Sec s'ouvre au public durant ces mois de juillet et d'août pour faire les honneurs de son parc, de son verger, mais surtout de son potager. Il ne reste plus qu'à suivre le parcours fléché.
    Imaginez un potager d'une superficie d'un hectare, vieux de plus de 150 ans et riche de plus 3 000 plantes et d'une soixantaine d'arbres fruitiers.
    Ce joyau botanique existe dans le jardin du château de Breuil-le-Sec et, de surcroît, est ouvert aux visiteurs en période estivale. Comme chaque année, et ce depuis maintenant vingt ans, les propriétaires des lieux, Robert Le Normand et son épouse, font découvrir l'objet de leur fierté.
    Le couple prend même plaisir à venir discuter avec ces visiteurs qui franchissent la grille du parc pour leur apporter des explications complémentaires à celles déjà libellées dans le dépliant distribué à l'entrée.
    Il faut dire que Robert Le Normand est intarissable non seulement pour évoquer l'histoire de son potager, mais également l'histoire de la propriété dans son ensemble, sur laquelle il a eu le temps de se pencher depuis maintenant soixante ans qu'il y réside.

    Un intérêt commun à partager
    En réalité, c'est une visite du potager, du parc, du verger et de la grange du château que le visiteur est invité à effectuer, généralement en une heure de temps. « Nous n'organisons pas ces visites pour gagner de l'argent, c'est uniquement pour le plaisir de rencontrer des passionnés et de partager notre intérêt commun. La plupart des personnes qui viennent sont des personnes qui possèdent un jardin », souligne Robert Le Normand.
    Entouré de quatre murs de pierres érigés il y a plus d'un siècle et demi, le potager est vraiment le cœur du parc du château et le principal élément de la visite : « Non seulement, avec ces hauts murs de chaque côté du potager, celui-ci se trouve à l'abri du vent, mais surtout, cela apporte une sorte de micro-climat. C'est ce qui fait que tout pousse très bien », souligne Robert Le Normand.
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce potager est particulièrement généreux, à plus forte raison qu'il n'est destiné qu'à la consommation personnelle des maîtres des lieux, à quelques exceptions près : « Quand nous avons trop de potirons, alors nous en faisons cadeaux aux visiteurs qui peuvent en prendre avec eux à l'issue de leur visite », note Robert Le Normand.
    Deux jardiniers s'occupent de l'entretien de cet espace de culture, mais c'est néanmoins une entreprise qui s'occupe de tailler, une fois l'an, les buis qui délimitent les huit carrés de culture et qui représentent tout de même un kilomètre de bordure.

    Napoléon III dans le potager
    En arpentant les allées, les visiteurs découvrent une centaine de pieds de pivoines, dahlias, delphiniums et rosiers. Pièce maîtresse des arbres fruitiers, un poirier dit Napoléon III. Robert Le Normand l'appelle ainsi pour plusieurs raisons. Tout d'abord parce que l'année de sa plantation, en 1851, c'est Napoléon III qui régnait sur la France.
    Ensuite, parce qu'il a été planté l'année de la réalisation du potager par Louis-Sulpice Varé, grand paysagiste du XIX e siècle et proche de l'empereur. Enfin, parce que cette variété de poires était très appréciée de la table de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.
    Outre le potager et le parc, le visiteur est également amené à découvrir la superbe grange du château, vieille de plus de trois siècles et dont la charpente en châtaignier se trouve dans un excellent état de conservation.
    MATHIEU GEAGEA
      Répondre au sujet
       

     

      Compteur de visiteurs en temps réel  

    votre commentaire
  •   Dans les arcanes des éoliennes
       

     

     

     
    LITZ/RÉMÉRANGLES Dans les arcanes des éoliennes

    Lundi 09 Août 2010

    Le sous-préfet équipé est prêt à s'engouffrer et à gagner le sommet de l'éolienne.

    Le parc éolien du chemin des Haguenets, inauguré en 2009 et fort de 14 éoliennes, suscite toujours l'intérêt des riverains et des officiels. Ce jour-là, c'est le sous-préfet de Clermont, Patrick Cousinard, qui en a entrepris la visite.

    Elles sont loin de passer inaperçues, aussi bien pour les habitants des communes de Rémérangles et de Litz, que pour les automobilistes qui empruntent la nationale 31. Elles, ce sont ces quatorze éoliennes majestueusement dressées depuis l'année dernière sur ces terres agricoles et espacées de trois cents mètres les unes des autres.
    Depuis lors, des visites guidées sont organisées pour des groupes. Visites qu'il convient de réserver préalablement. Mais, il y a quelques jours, c'est une visite plus singulière qui avait lieu, celle du sous-préfet de Clermont, Patrick Cousinard. En arrivant sur le parking, Patrick Cousinard n'a pas manqué de justifier sa venue en se déclarant « très intrigué par la technique de l'éolien, la façon dont est utilisée une énergie naturelle et comment on la transforme en électricité ».
    Le moins que l'on puisse dire est que le représentant de l'État a trouvé des réponses à l'ensemble des questions qu'il a été amené à se poser. Face à lui pour l'accueillir et satisfaire sa curiosité, Dominique Moniot, directeur du développement éolien de la Compagnie du vent qui assure la maîtrise d'œuvre de ce parc éolien : « Ces quatorze éoliennes ne sont pas alignées et ce, selon la délimitation des parcelles et selon les exploitants. Certaines des parcelles sur lesquelles a été implantée une éolienne ont été achetées aux agriculteurs, d'autres ont été louées pour 25, voire jusqu'à 150 ans ».

    Une moyenne de vie de 20 ans


    Placées à 700 mètres des premières maisons, ces éoliennes ne semblent plus aujourd'hui être décriées par les riverains comme cela pouvait être le cas au début de leur installation. « Il y a eu au départ quelques récriminations, mais les habitants de Rémérangles et de Litz ont bien accepté le procédé maintenant », ne manque pas de signaler Dominique Moniot au sous-préfet.
    Trois critères ont déterminé l'implantation de ces éoliennes dans ce secteur isarien : la force du vent, la proximité d'un réseau électrique pour permettre le raccordement, et le respect de l'environnement. Tous les six mois, la maintenance est assurée.
    En dehors de ces visites bi annuelles, une astreinte est établie depuis Amiens. La durée de vie moyenne d'une éolienne est de vingt ans.
    À ce jour, la Compagnie du vent gère une quinzaine de parcs éoliens, ce qui ne représente pas moins de 200 éoliennes : « Nous avons des projets en Languedoc, en Pays-de-la-Loire et en Normandie », précise Dominique Moniot.
    Les explications passées, Patrick Cousinard s'est vu proposer l'exploration de l'intérieur d'une de ces quatorze éoliennes et une montée jusqu'au sommet de la tour qui culmine à près de quatre-vingts mètres de hauteur.
    Coiffé d'un casque et entouré d'un harnais, le sous-préfet a été accompagné, seul, par un agent de maintenance pour veiller sur la sécurité de cet invité de marque. Il faut dire que les éoliennes, nanties d'un équipement de haute tension, n'ont pas vocation à être visitées chaque matin.
    Patrick Cousinard est redescendu une vingtaine de minutes plus tard, enchanté par son périple en altitude : « C'est sympathique. On grimpe par une échelle jusqu'à sept ou huit mètres de hauteur avant d'emprunter un monte-charge. Quelques mètres avant le sommet, il faut réemprunter une échelle avant de pénétrer dans une sorte de petite centrale électrique. Il y fait très chaud, mais le panorama est superbe ».
    Arrow http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Beauvais-Cler…
    MATHIEU GEAGEA  


    Tendance
              Pour en savoir plus.......

     



       courrier picard
      Répondre au sujet
       

    votre commentaire
  •  
      Bresles des images incroyables
       

    Bresles et alentours des images incroyables  à plus de 120 m du sol
     
     


    Retrouvez un panorama imprenable sur le canton de Bresles

    Ces images ont été prises à l'occasion de la visite du sous-préfet de Clermont du champ d'éoliennes des Haguenets, situés à Rémérangles (canton de Clermont, Oise). Il s'agit du plus grand champ d'éoliennes de Picardie à ce jour. A noter qu'on peut facilement s'y balader en dessous grâce à une route bitumée. Pour s'y rendre de Beauvais, prendre la RN 31 jusqu'à Bresles puis suivre Rémérangles. Si vous êtes perdu, suivez les éoliennes, immanquables à plus de 100 mètres de hauteur.

    Pour en savoir plus.......Tendance


    l'observateur

       Répondre au sujet
     
       

    votre commentaire

  • Paris : la sortie des eaux du car tombé dans la Seine   





    Au lendemain de la chute d'un car autrichien dans la Seine, une grue est parvenue à sortir des eaux le véhicule, vendredi à 17 heures. Tombé jeudi vers 20h30 à une centaine de mètres du Pont d'Iéna, le bus était depuis à moitié immergé : il fallait trouver un engin capable de soulever quelque 34 tonnes. La grue a été apportée sur une double barge depuis le port de Gennevilliers.
    En attendant cette opération, la circulation fluviale n'avait pas été arrêtée, et les touristes se pressaient sur les lieux de l'accident.

    Le bus était heureusement vide au moment de sa .......

    Pour en savoir plus.......

    Tendance

    Le Parisien


    votre commentaire
  • Boeing change de modèle industriel pour sauver le B 787   

    Publié  07/07/2009
     
    Boeing a racheté l'usine Vaught, implantée à Charleston (Caroline du Nord).
     Elle est chargée de réaliser des tronçons de fuselage en composite.
     

    Le géant américain tire un trait sur sa stratégie d'externalisation en rachetant le site d'un de ses sous-traitants.
    Boeing tire les leçons des retards à répétition du B 787 «Dreamliner», son long-courrier de nouvelle génération. Un avion dont le premier vol a été décalé cinq fois et dont le programme affiche deux ans de retard sur le calendrier initial (le premier appareil aurait du être livré en mai 2008). Crying or Very sad
    Le constructeur américain a décidé revoir son nouveau modèle industriel basé sur une ...........

    Pour en savoir plus.......

    Tendance

     



    votre commentaire
  • Orne

    Sècheresse record en Basse-Normandie
    Publié le 03/08/2010
    La basse-Normandie manque cruellement d'eau ... A certains endroits de la région, la situation est encore plus critique qu'en 1976, l'année référence en matière de sècheresse.
    .Conséquence : plus d'herbe dans les pâturages. En quelques semaine, le prix des fourrages s'est envolé ...

    Pour en savoir plus.......

    Tendance


    votre commentaire

  •  SACY-LE-GRAND Le moteur du chasseur bombardier sera exposé

    Dimanche 01 Août 2010
     
    Éric Fardel (3e en partant de la gauche) en compagnie des amis qui l'ont épaulé dans cette aventure.

    Retrouvé dans les marais l'an passé, le moteur du Hawker Typhoon, abattu lors de la Seconde Guerre mondiale, sera exposé dans la cour de la mairie afin de rendre hommage à son pilote, décédé lors du ..........


    Pour en savoir plus.......
    Tendance




    votre commentaire
  • Le site de l'hébergeur d'image Mabul est fermé

    En conséquence les images, sur les premiers messages du forum, sont disparues

    La sagesse nous indique que :
    Il est préférable d'avoir plusieurs hébergeurs.
    Ou de se servir de l'hébergeur du forum.
    S'il disparait, c'est que Xooit aura disparu.
    Alors plus de forum = plus besoin d'héberger les images.
    logique

    Pour en savoir plus.......

    Tendance


    votre commentaire
  • Bonjour
    Le site très connu sur les tomates "Tomodori" éprouve, en ce moment quelques difficultés au niveau de son administration.
    Un tel site nécessite beaucoup de travail d'administration.
    Un administrateur de ce site s'implique beaucoup moins dans son ministère depuis quelques mois.
    L'autre administrateur a exposé courageusement auprès des membres les difficultés du site, que l'on espère passagères.
    Avec Vent Marin, je consulte souvent ces sites.
    Ce sont des bibles dans le domaine de la tomate.
    Il serait désastreux qu'ils disparaissent.
    Alors qu' une entreprise peut changer de direction, pourquoi les forums ne pourraient-ils pas changer d'administrateur ?
    Pratiquement, à chaque fois que le cas se présente, le forum lui-même se trouve en grande difficulté.
    On a déjà vu disparaitre des forums dans de telles circonstances.
    Et pas des moindres.
    Pour en savoir plus......
    Longue vie à Tomodori

     

    Tendance


    votre commentaire