• 7 feuilles d'un carnet

    7 feuilles d'un carnet


    15/04/2012 07:29:19  

    La vérité est au fond du puits
    Puits de mine ou puits artésien ? Alors que les propriétaires de Jouy sous Thelle, devront combler leurs puits filtrants et leurs puisards, dans les prochaines années ; à l’issu de l’installation du tout-à-l’égout ; notre commune se propose, elle, de construire des puits…Pas un, mais deux puits ! Quelle mouche a encore piqué le conseil Municipal et son Maire, en ce début de printemps ? La mouche tsé-tsé du bon sens mis en sommeil? Pas la mouche à miel ; industrieuse, laborieuse, intelligente et économe ! Ni la mouche de mai, chère aux pêcheurs ; encore moins la mouche à merde (car nous sommes et restons polis)….Non c’est plutôt le bourdon ; le bourdon des prochaines élections municipales qui se profile à l’horizon ; des nuages noirs s’amoncellent, là-bas, plus très loin, du coté de 2014 ; là où il va bien falloir rendre des comptes ; publier des bilans ; donner des explications (enfin). On entend déjà, ici où là, quelques bruits de bottes dans les arcanes (mystérieuses) de la vie municipale et politique dans notre bonne commune de Jouy sous Thelle. Si l’on est un peu perspicace, on peut déjà, voir se dessiner dans l’ombre les silhouettes des futurs candidats à la municipale. Il y aura pléthore en la matière dans la commune, dans deux ans ! C’est pourquoi le temps de la poudre aux yeux est arrivé ; le saupoudrage de vos impôts, aussi ! Dans des réalisations aussi futiles qu’inutiles. Le temps n’est plus à la rigolade ; la crise est là et va s’intensifier (tous les spécialistes économiques et politiques le prédisent) ; le financement de la salle socioculturelle n’est toujours pas bouclé ; l’installation du tout-à-l’égout même pas, sérieusement, envisagée ; L’enfouissement des câbles électriques, encore enterrés sous les strates de ces réalisations aussi disparates que stériles. Des projets légitimes, mais pharaoniques, pour lesquels il serait bon de se constituer un trésor de guerre ; une poire pour la soif ; une épargne conséquente. Nous sommes encore au temps des cigales ; mais bientôt Dame fourmi nous piquera au talon, histoire de nous remémorer, ces vers célèbres du fabuliste de notre enfance : Vous chantiez ? J’en suis fort aise. Eh bien! Dansez maintenant.
    Vanitas vanitatum et omnia vanitas

      17/04/2012 07:29:21  

    L’ADUEC ? Vous connaissez ?
    Non ? Hé bien vous allez apprendre à connaitre. Un projet d’assainissement est en cours dans notre commune ; et déjà bien avancé si l’on observe le montant des sommes allouées par les communes. 30000€ par communes concernées ; pas moins pour un projet enfoui, depuis des décennies, au fond des poubelles administratives de la commune de Jouy sous Thelle. Un projet démentiel que l’ADUEC avait réussi à faire capoter en son temps. Visiblement on a fait les poubelles de la Mairie, car on nous ressert un projet tout poussiéreux et chiffonné, à l’odeur nauséabonde. Avec les mêmes caractéristiques que celles du projet originel. Pourquoi accepterions-nous de payer la flotte 10€/m3 dans les prochaines années, alors que l’ADUEC a refusé un projet, tout à fait identique, en 2001. Qu’est-ce qui est nouveau dans ce projet pour supporter un cout au m3 aussi prohibitif. Peut-être vont-ils nous installer des tuyaux en plaqué-or ? Ou alors nous servir de l’eau minérale sur nos robinets ; pourquoi pas Vichy, par exemple ? Ce serait bon pour nos cellules. Les dirigeants de la commune auraient-ils des ambitions dignes des folies des Émirats du Golfe ? Il va falloir se mobiliser, de nouveau, derrière l’ADUEC. Et peut-être adopter le discours radical d’un « Poutou » communal. Discours outrancier et un peu extrémiste, certes. Mais qui pourrait mettre un peu de sagesse dans le crane des élus de Jouy sous Thelle. En attendant, offrons aux buveurs d’eau, le verre de l’amitié, qui pourrait devenir, un jour, trop onéreux pour notre porte-monnaie. Vous verrez que dans un futur proche le pinard sera plus abordable que l’eau javellisée de nos robinets. Serions-nous tous condamnés à finir poivrots ?
    Et nunc bibendum est

      18/04/2012 07:31:15 

    Ethnonyme
    L’ethnonyme de notre commune ne semble pas officialisé. C’est ce que rappelle le compte-rendu de la dernière réunion du conseil municipal. Rassurez-vous, on n’est pas tout seul dans cette situation.
    Le Conseil général de la Somme a procédé au lancement, à la mi-novembre 2011, d’une consultation citoyenne pour que les habitants de la Somme proposent un nom ; un gentilé pour les habitants de la Somme. Samariens, Sommois, Sommiens, Samarois sont les quatre propositions les plus souvent exprimées parmi 600 autres. D’après le site http://donnonsnousunnom.fr ces quatre ethnonymes ont été validés par « un jury d’universitaires, élus, représentants des médias partenaires de cette consultation, auteurs, citoyens de la Somme ». Depuis début janvier 2012 les habitants de la Somme s’appellent des Samariens et des des Samariennes. C’est dire le sérieux de l’entreprise. Faudra-t-il en passer par là pour le gentilé des habitants de Jouy sous Thelle ; j’en doute fort ! Heureusement, d’ailleurs. Les habitants de Jouy sous Thelle disposent déjà d’un gentilé unanimement approuvé par tous ; et depuis des lustres. Pour une fois que tout le monde est d'accord..... Il est intéressant de voir comment la composition d’un ethnonyme, à partir du toponyme du lieu concerné, révèle une alchimie très alambiquée ; des calculs mathématiques hors de porté des simples mortels que nous sommes. Ainsi au Québec… Au fait !Petite question ! Savez-vous où se terrent les Ypsiloniens et les Ypsiloniennes ? Vous ne savez-pas ? Aller on va vous aider un peu : C’est en France, en Picardie dans la Somme. Près de chez nous, en somme !
    Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllll-

    -antysiliogogogoch

      19/04/2012 07:36:47  

    Présidentielles annulées..........
    Une rumeur qui enfle ; une rumeur qui prend corps ; une rumeur qui monte…Le premier tour des élections présidentielles pourrait être annulé. Un an que la campagne est lancée et voilà que l’on entend parler d’annulation de nos bulletins de vote. Et pas une petite rumeur ! Non ! Car elle courre déjà à grande vitesse sur Facebook et Twitter et aussi sur certains grands médias étrangers. Les résultats des derniers sondages pouvant être publiés à partir de 18h00, sur ces médias, il est permis d’envisager la tournure du vote dans les 2 dernières heures, dimanche soir. Et comme les 2 principaux candidats se tiennent sur la ligne d’arrivée à un demi-boyau d’écart (comme on dit dans le milieu de la pédale (cycliste)), on peut imaginer l’influence déterminante des 100 ou 200.000 derniers bulletins déposés dans les urnes, dimanche soir, 22 avril 2012, entre 18h00 et 20h00. Quelque soit l’issu de la consultation, il y en aura au moins un pour déposer une plainte, un recourt, auprès du conseil constitutionnel. (Un mot que tous les candidats, les médias et les chroniqueurs, ont de plus en plus de mal à prononcer ; « consitionel » entend-on le plus souvent ; il va falloir demander à nos Académiciens de réformer ce terme, après les élections ; quelle énergie économisée, pour tous ces professionnels de la parlote ; et je referme ici la ( ) : plus rapide à écrire que « parenthèses »). Pour en revenir à notre rumeur, il serait bon de signaler que nous sommes en 2012 ; à l’ère d’Internet et du formidable pouvoir des réseaux dit « Sociaux ». Les mécanismes et les dispositions électorales de ce scrutin présidentiel datent largement du siècle dernier ; la nuit des temps, l’âge des cavernes sur Internet. J’espère largement me tromper dans ma petite analyse, mais ces rumeurs persistantes ont de quoi nous foutre le bourdon. Si on doit passer le mois de mai en pénitence dans les isoloirs, ce ne sont pas ces dispositions qui feront remonter les taux de participation au scrutin présidentiel. Taux toujours en baisse de scrutin en scrutin. Que tout cela ne perturbe pas votre volonté de voter dimanche prochain !
    morituri te salutant (on saura lequel des deux, le 6 mai à 20h00)

    20/04/2012 09:16:05 

      Moustique tigre
    Grosse inquiétude chez les autorités sanitaires. Un nouveau moustique aborde sur nos côtes. Présentation :  « Le Moustique Tigre » (déjà un nom à faire rugir). Il débarque donc dans la baie d’Arcachon avec dans ses bagages de nombreuses maladies infectieuses, comme la dengue, la fièvre jaune et le chikungunya. Aedes albopictus (c’est son nom dans les labos) est activement recherché, non pas par les douaniers, mais par l’Établissement public interdépartemental pour la démoustication du littoral atlantique (le temps de prononcer tout çà et hop ! Envolé le « tigre moustiqué »). En outre il est surveillé étroitement par l’ARS (Agences régionales de santé). Il en arrive des choses sur nos côtes ; après les méduses et les pauvres hères du Maghreb en quête de boulot, c’est maintenant un moustique très vorace qui s’installe chez nous ! Les nouveaux moyens de transport faciliteraient son exode ; le réchauffement climatique pourrait être un facteur de prolifération déterminant pour cet enragé; c’est ce qui se dit dans les labos. Déjà connu sur nos côtes méditerranéennes depuis quelques temps, il avait fait parler de lui, dans l’ile de la Réunion en 2010 . Cet été, vous aurez un loisir de plus, pendant vos vacances au bord de mer : Chasser le tigre ; pas un tigre en papier, mais une sorte de Messerschmitt qui aura tout le loisir de vous empaler et de se faire de fastueux cocktails avec votre sang. A vos tapettes !
    Bzzzzzzzzzzzzzz !

      21/04/2012 08:39:53 

    Un Député est passé…..
    LECHOJOVACIEN révèle le passage du Député Jean-François Mancel, dans notre bonne commune de jouy sous Thelle, dans le département de l’Oise en Picardie, région de notre beau pays, la France. Visite éclair ou rencontre organisée subrepticement et en catimini ; c’est souvent l’usage à Jouy. Donc pas de sonnaille à l’Église, ni de clairon au Monument aux Morts, ni de littérature dans nos boites aux lettres .Non ! La visite n’était pas officielle, parait-il. Monsieur le Maire n’a pas eu à ceindre son écharpe tricolore. Et pour cause, lui et son conseil municipal n’étaient visiblement pas conviés aux festivités de la Campagne. La Campagne Présidentielle qui s’invite à la campagne. La nôtre en l’occurrence. Tout cela est assez cocasse. Un peu comme un sous-préfet aux champs ; morceau de littérature choisi, de notre bon Alphonse Daudet…. Il n’y a pourtant pas de marché à jouy sous Thelle ; encore moins de Comices Agricoles. Faut-il que les sondages secrets et officieux de la Campagne Présidentielle, soient si mauvais que cela, pour qu’un monarque de l’assemblée Nationale descende de son trône, érigé en piédestal, et vienne ternir ses beaux mocassins vernis dans la poussière de Jouy sous Thelle. Lamentable tout cela ! Du « foutage de gueulle » ! On ne prend conscience de notre existence qu’en période critique. Allez-vous faire voir ! Beaux Messieurs et Gentes Dames de toutes les tendances ! Et circulez, y a rien à voir !

    j’étais malade, et vous m’avez visité..........

    St Matthieu

      22/04/2012 07:47:36    

    Sénateur, Député & Cardinal
    Jouy sous Thelle a un sponsor ; le sénateur Marini. Déjà de nombreuses fois sollicité pour des réalisations, des travaux, des aménagements, des restaurations à Jouy sous Thelle. Marches de l’église, Chapelle de la Chaire à loup, salle socioculturelle ont déjà profités largement de la réserve sénatoriale ; dont le sénateur Marini est le gestionnaire. Le récent compte-rendu du conseil municipal fait état de nouvelles demandes de subventions. Pourquoi dans le passé les élus n’ont-ils pas fait appel plus souvent à cette manne sénatoriale ? Notre village ne serait pas autant en retard dans ses équipements. Dans le passé Jouy sous Thelle bénéficia des largesses d’un Cardinal pour construire son Église ; remarquable sur le plan architectural ; et classée par la suite. Ce cardinal c’était le célèbre cardinal de Péllevé, dont des membres de sa famille sont enterrés à jouy sous Thelle . Nous allons peut-être avoir, aussi, le soutien d’un député…. C’est ce que l’on chuchotait, pas plus tard qu’avant-hier, dans notre bonne commune de Jouy sous Thelle. Car un sénateur, c’est un député qui s’obstine. Alors deux sénateurs au chevet de Jouy sous Thelle ? Mais là c’est une autre histoire…

    Bis dat qui cito dat

      Si vous avez apprécié ces réflexions, vous pouvez présenter vos commentaires ici.
       Les carnets de Jules Hostouley
     Tendance
    « Des légumes extraordinaires dans un jardin extraordinaireBulletins Météo du 15 au 22 avril 2012 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :