• Beau temps pour un enterrement

     Beau temps pour un enterrement

      Ils sont venus, ils ne sont pas tous là ! Elle est morte la mama ! Le monde se raréfie aux enterrements !

    Les vieux : tous partis je ne sais où d'ailleurs car je n'y vois rien, ni Dieu, ni Diable, ni Paradis ! Les enfants éplorés, en habit de circonstance, maintiennent leur progéniture à distance, en silence. Encore heureux qu'ils n'aient pas eu l'idée de me commander une "boîte à macchabée" par internet comme c'est la mode aujourd'hui avec plaque et couronne ! J'ai l'air d'une jeune fille dans ma robe rouge à dentelles. Les rides se sont effacées. La mort me va si bien ! C'est le printemps. Un vent caressant soulève les cheveux des vivants au firmament ! Ils chantent un air d'Aznavour en reniflant de temps à autre dans un mouchoir blanc. La petite Jeanne semble ravie avec son manteau neuf et ses chaussures vernies. Elle a l'honneur de jeter sur mon cercueil la poignée de terre symbolique et la première marguerite du jardin. Les mouettes rieuses dansent au dessus des têtes et je m'envole avec elles pour un mystérieux voyage.


    Yolande Dheilly

     


     
         
          La voix d’un lieu 
    Revue de l’atelier d’écriture de « Voisinlieu pour tous »
    http://www.voisinlieupourtous.net
    N°02 – Janvier 2012
    « Le meilleur des carnets de Jules HostouleyBoin temps por un interremeint »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :