• Cela faisait un an que Sanaa.....

    Cela faisait un an que Sanaa n’était pas retourné voir sa famille au Maroc
    17.11.2010

    Trois pour sa soeur, qui l’accompagnait avec son mari et leur petit garçon d’un an. Mais le séjour de cinq jours à Fès gardera un goût amer pour cette habitante de Goussainville (Val-d’Oise). A cause du voyage avec la compagnie Ryanair, qui assure depuis le début du mois des liaisons entre Beauvais (Oise) et le Maroc.

    «A l’aller, il y a juste eu un peu de retard, mais le retour... C’était hallucinant !» résume-t-elle. Au départ, la compagnie low-cost n’y est pour rien : le roi du Maroc, Mohammed VI, de passage à Fès, aucun avion n’a eu l’autorisation d’y atterrir. L’avion censé ramener les passagers en France a donc été contraint d’attendre à Tanger. «Il devait décoller à 16h15, on est parti à 19 heures, raconte Sanaa. On a tout de suite demandé si on atterrissait à Beauvais, personne ne nous a répondu.» C’est surtout après que ça s’est gâté. «Après la vente des sandwichs, on n’a plus vu ni hôtesse, ni steward. Puis il y a eu une annonce, en espagnol, que peu de monde a compris, indiquant juste l’atterrissage à Liège. Ils ont ouvert les portes et tous les employés se sont planqués...» Il était alors minuit et aucun passager n’a voulu descendre de l’avion. «Au bout de trois quarts d’heure, le pilote est sorti, nous a dit qu’on était hors-la-loi, qu’on prenait l’avion en otage... A 1 heure, tous les employés ont quitté l’avion, ils ont coupé la lumière et le chauffage. On nous a complètement abandonné. Il y avait des enfants, des malades...» La police aéroportuaire belge a négocié avec les voyageurs durant trois heures. «On a accepté de sortir avec la promesse qu’on aurait un car pour Beauvais. On est parti de Liège à 4h50.» Les passagers sont finalement arrivés à l’aéroport de Beauvais-Tillé ce matin, à 10h15. «A l’origine, on devait atterrir à 20h30, hier», soupire Sanaa, qui avait payé 98 € son aller-retour. Elle a à peine eu le temps de renter chez elle. «Comme beaucoup de passagers, je travaille ce mercredi...»

    Eric Delporte

    BarreScandaleux!
    Ces compagnies qui tirent sur tout pour vendre leurs billets au moins cher.
    Ils tirent sur tout...
    Même la sécurité..Mais là ils jureront leurs grands dieux que ce n'est pas vrai.
    Ils vous enverront même des juges, des policiers, des avocats, pour avoir osé diffamer leur comportement criminel.
    Mais nous sommes patient, nous les observateurs...
    Nous attendrons le temps qu'il faut.....Mais quand un de leurs avions se ramassera en bout de piste, il sera fort intéressant de voir, comment ils expliqueront aux proches des victimes, leurs coupables économies.
     Fou VolantBye ByePlus de 100ans 

    « Buses en vidéo73 messes de Noël »

  • Commentaires

    1
    Ader
    Lundi 12 Novembre 2012 à 15:32

    Je reviens  de ce forum

    il parait nouveau mais n'a pas encore publié beaucoup

    c'est sa page d'accueil qui est sympa

    ambiance de cookpit

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :