• Eoliennes controversées


    Vent de controverse contre le projet d’éoliennes


    A Bachivillers



    « Le bruit, les infrasons, le brouillage électronique, les lampes qui clignotent, les vibrations dans le sol, les pulsations dans l’air… » Benoît Weil, qui habite Le Mesnil-Théribus, aligne des arguments à foison quand il faut dénoncer le projet de parc éolien qui pourrait s’installer à Bachivillers. « L’académie de médecine a décrit les dangers pour la santé quand on habite à proximité des éoliennes.
    On trouve de nombreux cas de maladies dont on se demande si elles ne sont pas liées à l’éolien », affirme ce professeur à l’école des Mines de Paris.

    Dix machines de 150 m de haut

    Pour l’instant, le parc éolien n’est qu’à l’état de projet. Mais il fait déjà souffler un vent de controverse dans ces petits villages du Vexin français. Une quarantaine d’habitants se sont invités à la dernière réunion de conseil pour faire entendre son opposition au projet. « Nous sommes particulièrement mobilisés, explique Marie-Christine Halpern, habitante du Mesnil et par ailleurs avocate à la cour de Paris. Les maisons situées à un kilomètre des éoliennes perdent en moyenne 20 % à 40 % de leur valeur. Là, elles seraient à 500 m de chez moi ! »

    Contrairement à l’habitude, ce n’est pas une commune qui a décidé de porter le projet d’éoliennes, mais un privé. Un agriculteur a proposé son terrain, situé entre Bachivillers et Le Mesnil-Théribus, à la société Kloss nouvelles énergies. Dans son scénario « le plus ambitieux », Kloss envisage d’installer dix éoliennes de 150 m de haut et de deux mégawatts chacune. « C’est la moitié de la tour Eiffel ! » s’insurge Marie-Christine Halpern. Avec « une centaine d’autres habitants », elle compte se constituer en association pour infléchir les décisions des quatre communes concernées : Bachivillers, Le Mesnil-Théribus, Jouy-sous-Thelle et Fresneaux Montchevreuil.

    « Pour ma part, je suis clairement opposé à la mise en place des éoliennes. Même si elles peuvent rapporter de l’argent, je préfère la verdure à ces grands oiseaux blancs », déclare Jean-Pierre Chaineaux, maire du Mesnil-Théribus.

    Les élus de Jouy-sous-Thelle et de Bachivillers sont plus partagés. « Moi, je ne suis ni pour ni contre, affirme Eric Marchal, maire de Bachivillers, sollicité pour lancer l’étude de création d’une ZDE (zone de développement éolien). Je respecte mes riverains et je suis là pour entendre leurs arguments. Si on le faisait, c’est clair, ce serait pour la taxe professionnelle qui nous permettrait de faire certaines choses. Si on refuse, il est d’ailleurs possible que le projet se fasse sur d’autres communes autour et, dans ce cas, on aurait les nuisances mais pas les ressources. » Les conseils municipaux de Jouy-sous-Thelle et de Bachivillers doivent se prononcer respectivement aujourd’hui vendredi et demain samedi.


    Adeline Daboval | 26.06.2009, 07h00




    Arrow http://www.leparisien.fr/bachivillers-60240/vent-de-controverse-contre-le-p…


    Forum Jouy sous Thelle

    « Le marais AudomaroisLes éoliennes perturbent la télé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :