• FONTAINE-LAVAGANE Il se bat pour son administré

    Un charmant petit village de France Index du Forum
      Fontaine la vaganne
    FONTAINE-LAVAGANE Il se bat pour son administré

    Mardi 13 Novembre 2012

    Sans courant depuis trois semaines, Philippe Duchoussoy ne peut plus recevoir ses deux enfants chez lui.
    Le maire de Fontaine-Lavagane tente depuis quinze jours de remettre l'électricité dans le logement d'un habitant. Sans succès. Et il est prêt à payer de sa poche la facture due.
    «Mais où est l'humanisme dans cette histoire ; je n'en reviens toujours pas. » Gérard Goret, le maire de la commune de Fontaine-Lavagane au Nord de Beauvais, se démène depuis plus de quinze jours pour aider un de ses administrés à qui l'on vient de couper l'électricité. Philippe Duchoussoy est maçon, père de deux enfants. Il est en instance de divorce et vit seul désormais. «Il est complètement perdu. Il est au fond du trou. Il ne sait pas ce qui lui arrive. Tout seul, il ne peut pas s'en sortir. »
    Tout commence par un courrier de Direct Énergie en date du 27 août. C'est un avis de coupure de courant. Philippe Duchaussoy a un solde débiteur de 364,49 euros pour une facture annuelle estimée à 1 700 euros. Le maçon a oublié les premières lettres de relance et son fournisseur d'électricité applique la réglementation en vigueur.
    La facture change en fonction des coups de fil
    Le courant est finalement coupé au mois d'octobre juste avant l'hiver (lire encadré). «Aujourd'hui, j'ai payé toutes mes factures ; il ne reste plus que l'électricité à régler », explique Philippe salarié dans une entreprise Beauvaisienne qui a décidé de passer de 40 heures à 37,5 heures hebdomadaires. «Les heures supplémentaires ne sont plus défiscalisées. C'est encore un manque à gagner », poursuit le père de famille qui se met à pleurer à chaque fois qu'il parle de ses enfants. «Je ne peux plus les recevoir, il n'y a plus de courant. » Pourtant, il n'oublie pas de verser 150 euros par mois pour eux.
    Mis au courant, Gérard Goret, tente de régler la situation avec le fournisseur d'électricité. «On a déjà décidé de payer la facture via le centre communal d'action sociale. On a voté une délibération dans ce sens. On a déjà aidé d'autres personnes dans le village, explique le maire. Mais le problème est que je n'arrive pas à payer. Et je suis prêt à financer de ma poche. C'est du délire. » Une fois, Direct Énergie lui demande de relever les compteurs. «Je ne peux pas tout est électronique et sans courant rien n'est lisible. » Puis un autre coup de fil change le montant à payer. La facture se monte désormais de 929 euros. «Elle comprend les mensualités d'octobre et novembre alors que Philippe est radié depuis la mi-octobre. C'est une véritable farce. Tout le monde se fout de tout. Je suis révolté. »
    Aujourd'hui, radié par Direct Énergie, Philippe Duchaussoy cherche à prendre un nouvel abonnement chez ERDF. En effet, il peut changer de fournisseur dans la foulée, même si ces factures ne sont pas réglées. Il attendait hier le déplacement d'un technicien pour l'ouverture du compteur. «Il a reçu un coup téléphone dans la matinée pour lui annoncer qu'on allait lui couper le courant... Vous y croyez-vous
    ? » Finalement, après un dernier coup de fil, l'électricité sera rétablie avant le 16 novembre. «En espérant qu'on puisse régler la facture maintenant. »
    OLIVIER HANQUIER

    courrier picard

    Une administration tatillonne pour les uns et laxiste pour les autres.
    Ce client de Direct Energie, n'a pas de petits copains dans les hautes sphères de l'administration de Direct Energie.
    Pour lui, la sentence sera donc implacable.
    Nous vivons une époque formidable......
    Tendance
       
       
     
     
      Poster un nouveau sujet     Répondre au sujet 
    « Bulletin Météo du 18 novembre 2012La page du jour de Jules Hostouley - 19/11/2012 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :