• Your image is loading...

     

    La fin des poubelles ou la faim des poubelles?

    Pas encore mais nos poubelles vont avoir le ventre vide, si on composte tous les

    déchets de la cuisine.  

     

    « LE S TECHNIQUES DE COMPOSTAGE »
    - Dimanche 27 novembre 2011




    Atelier de découverte du compostage, ce que c’est , comment ça
    marche, pourquoi faire, pourquoi est ce si économique ?...
    RDV à 14h au gîte du Paty à Buicourt
    Ouvert à tous – pas de réservation
    ☺ Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets

    -  Le gîte du Paty se trouve à la périphérie du petit village de Buicourt (140 habitants) à proximité immédiate de la forêt de Caumont, offrant de belles balades, et du GR125.
      -  D'autres possibilités de randonnées pédestres se présentent à vous, des descriptifs sont proposés sur place.
      -  Des circuits pour les cyclistes sont à disposition sur place.
      -  Les randonneurs équestres sont également les bienvenus et bénéficient de barres d'attache pour leurs montures, des chemins balisés sont également prévus.
        L'association CORRELATION organise tout au long de l'année, des animations de découverte Nature/Environnement pour toute la famille et des visites de l'Espace Naturel pour les individuels.
    RDV au gite du Paty à 14h00 le 27 novembre 2011

     03 44 82 38 97


    1 commentaire


  • Frelon asiatique : c'est une véritable invasion
    03/09/2011


    Un nid plus gros qu'un ballon de basket a été découvert hier dans un jardin particulier près de la Cépière.
    ./Photo DDM. Michel Viala
    Plus de 70 appels pour signaler des nids de frelons cet été à Toulouse ! La Ville rose est la cible de ces grosses guêpes nerveuses et agressives. Elles y trouvent tout ce qu'elles aiment : de l'eau et de quoi butiner.
    Depuis quelques mois l'agglomération toulousaine vit sous la menace d'un insecte particulièrement agressif : le frelon asiatique. Les attaques se sont répétées ces derniers mois. La plus dramatique a eu lieu le 24 août près de Muret. Un homme de 38 ans est mort des suites d'une piqûre à la main. Les secours arrivés rapidement n'avaient pu le ranimer.
    Hier les habitués du Jardin des Plantes ont découvert une petite pancarte « Attention nid de frelons asiatiques » près des jeux pour enfants. Le périmètre avait été sécurisé à l'aide de rubans rouge et blanc. D'après la mairie, une société spécialisée est intervenue sur place durant la nuit pour pulvériser l'essaim, perché à plus de 6 mètres, tout en haut d'un arbre du jardin du Muséum d'histoire naturelle. Le nid sera enlevé cette semaine par le service des espaces verts. C'est la deuxième fois de l'été qu'un nid de frelons est repéré dans le plus grand parc de Toulouse. Début juillet, des jardiniers et une promeneuse avaient été piqués près de la passerelle du Jardin des plantes, qui avait été fermée plusieurs jours.
    « Les services ont été appelés 72 fois depuis le mois de mai pour des frelons asiatiques, indique la mairie de Toulouse. 25 nids ont été traités sur le domaine public, et 47 chez des privés, à leur charge. Ce type d'intervention est facturé entre 119,60 € et 538,20 € s'il faut une nacelle.
    Depuis que les pompiers n'ont plus mission d'intervenir pour les invasions de guêpes, les particuliers sont très désemparés face à ces nids qui peuvent atteindre la taille d'un gros ballon et font leur apparition quasiment du jour au lendemain.
    Pour en savoir plus.......

     




                   

     


     

    L'invasion semble prendre de l'ampleur.
    L'article ne précise pas si la victime est décédée à cause du venin ou à la suite d'une allergie grave, comme cela arrive parfois avec les guèpes ou les abeilles.
    Néanmoins un accident très préoccupant.
    Peu de solutions efficaces n'ont pu encore être trouvées pour contenir l'invasion de ce destructeur d'abeilles.
    Souhaitons que les pompiers de notre canton ne soient pas confrontés à ce type d'intervention.
    Malheureusement cet insecte peut très bien débarquer, un beau matin en Picardie.
      
          WSTendance       fou volant

     

     

     



    votre commentaire
  • Des journalistes enlevés...Des journalistes kidnappés....Mais , maintenant, des journalistes Libérés 



    cliquez sur l'image
     

    Citation:


     

    UN IMMENSE MERCI A VOUS TOUS QUI NOUS AVEZ AIDE A ATTENDRE LEUR LIBERTÉ

    MERCI DE TOUS VOS MESSAGES DE SYMPATHIE, JOUR APRÈS JOUR SUR LE GROUPE FACEBOOK, ET SUR CE BLOG

    MERCI A TOUS LES ELUS QUI ONT ETE AVEC NOUS DES LE DÉBUT

    MERCI A TOUS CEUX QUI ONT AIDE A LEUR LIBÉRATION


    NOUS PENSONS TOUS AUX AUTRES OTAGES ET A LEURS FAMILLES EN CE JOUR DE JOIE EN ESPÉRANT QU ILS VIVRONT LA MÊME ÉMOTION QUE NOUS TRÈS BIENTOT





    LORS DU CONCERT DE SOLIDARITÉ AVEC LES OTAGES, LA CHANTEUSE A TENU A ASSURER LES OTAGES DE SON SOUTIEN
    Pour Hervé et Stéphane

    Tendance
      


    votre commentaire
  • Festival Interceltique de Lorient 2011
    Du 5 au 14 août



    Télécharger le programme



    Pour en voir un peu plus.......
    Tendance


    votre commentaire
  • Assistante maternelle agréée est disponible pour accueillir votre enfant
    Lieu d'accueil Jouy sous Thelle
    Pour tous renseignements n'hésitez pas

    03 44 07 95 64

    Jouy

    a bientot


    votre commentaire
  • Du thé vert japonais radioactif intercepté à l'aéroport de Roissy

    photo : Francois Guillot, AFP
    Un lot de thé vert en provenance du Japon, contenant deux fois plus de césium que le niveau maximal admissible, a été intercepté à l'aéroport parisien de Roissy, et doit être détruit, a annoncé vendredi la direction de la consommation (DGCCRF) dans un communiqué.  
    Il s'agit d'un lot de 162 kg de feuilles séchées, en provenance de la préfecture de Shizuoka (centre).
    C'est la première fois que des produits radioactifs sont détectés en France dans le cadre des contrôles mis en place à la suite de l'accident de Fukushima.
    Les analyses en laboratoire ont mis en évidence une contamination en césium de 1.038 Bq/kg, supérieure au niveau maximal admissible défini au niveau européen, qui est de 500 Bq/kg pour ce type de produit, précise la DGCCRF.
    Le produit a été mis en quarantaine et fera l'objet d'une destruction par une entreprise spécialisée.
    La DGCCRF a décidé de "mettre en place un contrôle systématique de tous les végétaux en provenance de la même préfecture japonaise" et "va saisir la Commission européenne pour ajouter la préfecture de Shizuoka à la liste des préfectures pour lesquelles la réglementation européenne impose u n contrôle systématique au départ du Japon".
    AFP - 17/06/2011 à 19:27
    AFP
     


    Après les concombres, les graines germées, les steaks hachés et les Lidl, ce sont les productions de thés qui vont se voir clouer au tableau du déshonneur.
    Comment arriver à contrôler et écarter, le cas échéant, les denrées et substances nuisibles à notre santé, sans susciter la terreur des consommateurs que nous sommes?
    Impossible!
    Â chaque fois, le milieu professionnel concerné, en fait les frais.
    Les êtres humains, parqués en troupeau, sont aussi bêtes que nos sympathiques bestioles laineuses et bêlantes.
    Very Happy  

     


    Tendance  Carton rouge


    votre commentaire
  • Beauvais
    Exposition Massey Ferguson à Beauvais


    L'entreprise Massey Ferguson célèbre cette année le 75ème anniversaire du Ferguson Brown Type A et du lancement du système de relevage trois points, créé en Juin 1936.
     Pour commémorer cet anniversaire, le site de l'usine de Beauvais accueille une exposition au Technology centre Massey Ferguson.
    Dans cette exposition trône le numéro de série n°1 du Type A, vendu à Thomas Mc Gregor Greer, agriculteur en Irlande du Nord.


    votre commentaire
  • Oise
    La paille de l'Oise va être exportée
    11 juin 2001

    En ces temps de sécheresse, les quelques gouttes tombées ces derniers jours n'ont pas inversé la situation. L'Oise étant un département très céréalier, les agriculteurs isariens sont très sollicités en France et même à l'étranger. La FDSEA de l’Oise, le syndicat agricole majoritaire, a ainsi signé une convention avec la Saône-et-Loire, les Vosges, la Loire et la Haute-Loire pour leur fournir en tout 50000 tonnes de paille. A noter que les agriculteurs céréaliers venaient déjà en aide aux éleveurs du département, en leur fournissant le peu de foin qu'il leur reste et de la paille.
    Pour en savoir plus..........

     


    La future récolte est désormais gravement hypothéquée.
    Malgré la pluie qui arrive maintenant..
    Et il ne faudrait pas en plus, que la pluie se mettent à tomber durablement en juillet, en entravant la récolte.
    Cela s'est déjà vu.....
    Malheureusement!

    Tendance 

     


    votre commentaire
  • Assistante maternelle agréée est disponible pour accueillir votre enfant
    Lieu d'accueil Jouy sous Thelle
    Pour tous renseignements n'hésitez pas

    03 44 07 95 64

    Jouy

    a bientot


    votre commentaire

  • Oise
    . Plot

    Sécheresse : attention aux incendies   Tendance
    Lundi 06 Juin 2011
    Dans un communiqué, le préfet de l'Oise, Nicolas Desforges, appelle à la vigilance face aux risques élevés d'incendies liés à la sécheresse.
     "La situation actuelle a déjà provoqué de nombreux feux
     de végétation, voire de feux de forêt dans certaines zones
    habituellement peu touchées et a déjà nécessité l'engagement
    d'importants dispositifs de secours", indique-t-il.
    Le préfet fait savoir qu'à "ce titre, une extrême vigilance est rappelée
     en cas d'utilisation de barbecue et de brûlage de détritus.
    Enfin, les fumeurs sont invités à ne pas jeter de mégots
    de cigarette en plein air et notamment dans les espaces forestiers".
    courrier picard

    votre commentaire

  • COIVREL (60) La sécheresse tue aussi l'élevage

    Lundi 30 Mai 2011

    De gauche à droite : Jean-Luc Poulain, Nicolas Desforges, Bernard Dewaele et Luc Smessaert.

    En visite dans un élevage, le préfet a rencontré des agriculteurs touchés par le déficit de pluviométrie. La FDSEA a avancé plusieurs propositions face à la crise.
    Le préfet, Nicolas Desforges, est venu mercredi après-midi à la rencontre des agriculteurs chez Bernard Dewaele, éleveur à Coivrel. Jean-Luc Poulain, président de la chambre d'agriculture de l'Oise, a fait le point sur une «situation de sécheresse exceptionnelle qui fait penser, dit-il, à celle de 1976 ».

    Une cellule sécheresse a été créée. « Elle a déjà permis de coordonner et assurer l'approvisionnement en paille grâce à...............

    Pour en savoir plus.........
    De notre correspondant JEAN-CLAUDE CRÉPIN
    courrier picard

    Encore une fois, l'application du Sacro-Saint marché, accroit

    de manière significative les grosses difficultés auxquelles sont soumis

    éleveurs et producteurs.

    Il apparait dans cet article que l'état, en la personne de son Préfet 

    ne demeure pas insensible à ce désastre. Il est bon de stigmatiser ici

    l'importance de l'état, qu'il ne faut pas laisser se dissoudre au fil

    des élections par manque de combativité citoyenne et civique.
    Même s'il ne peut pas résoudre toutes les difficultés exposées

    précédemment, d'un seul coup de baguette magique, l'état peut

    apporter un soutient temporaire, technique et financier.
    La mondialisation des marchés ne doit pas être systématiquement

    combattue, mais tempérée et assouplie dans les moments de crise.
    C'est pourquoi les états doivent rester forts et puissants

    sur l'échiquier mondial.
    Pour cela c'est à nous, Citoyens, de leur garantir notre soutient!

     




    Tendance
     

    votre commentaire
  • Beauvais Oise


    CONSOMMATION Fruits gratuits à portée de main
    Mardi 31 Mai 2011


    Le jardin de l'église Saint-Etienne renferme de nombreuses variétés d'arbres fruitiers qui, pour certains, arrivent à maturité.Conséquence de la sécheresse de ces derniers jours, les arbres fruitiers arrivent déjà à maturité, pour certains. Et la ville regorge de bons coins où cueillir ces fruits, gratuitement.
    Des pommiers, des framboisiers, des groseilliers et des arbres aux fruits... beaucoup plus rares.
    Dans son large éventail de massifs et de jardins, la Ville a planté une multitude d'arbres fruitiers qui, conséquence de la sécheresse de ces dernières semaines commencent - pour certains - à «donner».
    Si les fruits comestibles ne sont pas cueillis, «ils seront perdus», prévient la Ville. «On ne récolte rien. » Alors à vos paniers.Les premières framboises seront mûres d'ici «environ trois semaines, elles sont déjà formées», annonce Pascal Fourcroy, directeur du fleurissement. Où les trouvera-t-on? Dans le jardin de l'église Saint-Etienne ou avenue Léon Blum.Les deux sites concentrent nombre d'arbres fruitiers, ils sont un peu le paradis des amateurs, avec notamment des « groseilles à maquereaux», prévues pour être à maturité d'ici trois semaines également.
    Confiture de baies de Mahonia
    Moins commun, le jardin de Saint-Etienne renferme un figuier et l'avenue Léon Blum des «cognassiers», qui donneront aussi cet été. Plus surprenant, il existe à Beauvais des fruits quasi-inconnus et pourtant comestibles, comme «les baies de Mahonia.L'arbuste, d'aspect, c'est comme du houx, avec une fructification très violette. Il y en a beaucoup dans toute la ville, il donne en juillet et août, on peut en faire des gelées », raconte Pascal Fourcroy.
    Autre arbre fructifiant: le Leycesteria Formosa, ou «arbre faisan.» À maturité fin ..........

      Pour en savoir plus.......
    MATTHIEU HERAULT
    courrier picard


    Tous les fruits sont en avance avec ce climat digne

    de nos côtes méditerranéennes.
    Â la mi-avril les fraises arrivaient déjà dans nos serres.
    Une compensation fort bienvenue eu égard  aux dégâts engendrés

    par la sècheresse.
    L'arbre au faisan cité plus haut est plutôt du style arbuste

    et fourni des baies à la consistance vineuse.
    Fort appréciés des faisans....
    Parait-il!



    Tendance


    votre commentaire
  • Assistante maternelle agréée est disponible pour accueillir votre enfant
    Lieu d'accueil Jouy sous Thelle
    Pour tous renseignements n'hésitez pas

    03 44 07 95 64

    Jouy

    a bientot


    votre commentaire
  • Assistante maternelle agréée

    est disponible pour accueillir votre enfant
    Lieu d'accueil Jouy sous Thelle
    Pour tous renseignements n'hésitez pas



    Jouy
    03 44 07 95 64

    a bientot







    votre commentaire

  • Deux cents tonnes de fraises attendent déjà les cueilleurs
    Lundi 02 Mai 2011

    Jean-Paul Courboin, l'un des plus importants producteurs du Noyonnais, pense recruter entre 25 et 35 cueilleurs, dès la semaine prochaine: «Avec le beau temps, la saison sera plus précoce cette année.»

    À Noyon, l'agence Pôle Emploi affiche depuis mars des offres pour la récolte de fruits rouges, grande spécialité locale. Les saisonniers polonais se font plus rares.
    Le chaud printemps annonce une flambée de l'emploi entre les fraisiers du Noyonnais. Chose peu courante, le démarrage de la cueillette est, cette saison, attendu dès la semaine prochaine.
    Devant ses champs tout blancs, à Évricourt, Alain Poix, producteur depuis 28ans, s'en amuse: «J'ai plutôt l'impression d'être un fleuriste...»
    Une bonne nouvelle pour les chômeurs et intérimaires: l'agence Pôle Emploi de Noyon a mis en place deux offres dès le mois dernier. Sans limitation du nombre de cueilleurs, pour le moment.

    Année favorable oblige, Jean-Paul Courboin, l'un des plus importants producteurs de fraises (60 tonnes à l'année), s'attend à recruter 25 à 35 saisonniers, à Crisolles. Alain Poix, lui, en espère «une vingtaine».

    Sans compter les besoins, ici et là, des « petits» cultivateurs composant le reste des membres de la coopérative locale, chargée de revendre les...........
    Pour en savoir plus.......
     
    STÉPHANE LE BARBER

    Fleche http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Compiegne-Noy…
    courrier picard
    La saison est très en avance
    Depuis plus d'une semaine nous en récoltons dans notre petite serre.
    Pour nous : Du jamais vu!
    Tendance
      


    1 commentaire
  • Mamans, elles ont choisi d'être leurs propres patrons
    Beauvais
    Lundi 11 Avril 2011

    Nguyen Nga est devenue sa propre chef en mars dernier dans la photographie et le graphisme, ses deux passions.

    Elles sont une douzaine de femmes, qui ont comme point commun d'être mère de famille et chef d'entreprise. Pas toujours facile à concilier. Témoignages
    Des questions, elles n'en manquent pas. Elles étaient une douzaine de femmes de l'association Mompreneurs de l'Oise à se rencontrer, jeudi dernier. Toutes entrepreneuses et mères de famille.
    L'une d'entre elles, Anita Claux, 37 ans, d'Ully-Saint-Georges, a lancé sa SARL, en mars dernier, un site internet dédié au relooking de meubles et objets. C'était quelques semaines après l'accouchement de son deuxième enfant. «Je voulais être davantage auprès de mes enfants. Ne plus courir et être dans le stress des transports en commun », explique cette ancienne responsable marketing dans une entreprise de la région parisienne.
    Chef d'entreprise, Anita est avant tout maman. Pas facile de concilier les deux. «Un père chef d'entreprise pourra se donner plus à fond dans sa société, note Anita. Alors qu'une femme doit être plus présente à la maison auprès des enfants. »
    «Mes enfants ont l'impression que je suis moins présente »

    Paradoxalement, en travaillant à domicile, ces femmes ne se montrent pas forcément plus disponibles : «Mes enfants ont l'impression que je suis moins présente, témoigne l'une d'elle. Ils préféraient quand je travaillais à l'extérieur et que je les emmenais chez la nounou ».
    Pour Anita, être chef d'entreprise c'est un nouveau challenge à relever. Et la jeune femme ne compte pas en rester là. «Le but c'est d'avoir d'autres salariés dans quelques années. » La jeune maman pense que l'année prochaine, elle pourra commencer à vivre de son nouveau métier.
    «Pour l'instant, j'ai beaucoup de charges à payer, d'ici un an je devrais pouvoir me rémunérer. » Nguyen Nga, 38 ans, de Chantilly, a pris moins de risques et s'est lancé comme auto-entrepreneuse dans la photographie et le graphisme, en mars dernier.
    Si elle n'arrive pas à en vivre, elle peut toujours retourner travailler comme assistante dentaire, son métier originel. Ce qu'elle apprécie, c'est d'être autonome dans son travail et de pouvoir gérer ses créneaux horaires.
    Mais le risque pour ces femmes qui travaillent pour la plupart à domicile, c'est de mélanger travail et vie privée. «Pour l'instant c'est compliqué, je n'ai pas de bureau de travail chez moi, précise Nguyen. Je dois déménager l'année prochaine. »
    Mais si il y a bien une chose que redoutent ces femmes entrepreneuses, c'est l'isolement. «Ce qui me manque, ce sont les pauses café avec les collègues, pour se raconter son week-end », avoue Anita.

    ÉLISE KERGAL
    courrier picard

    barre
    Toujours difficile d'entreprendre dans notre beau pays La France.
    Beaucoup d'embuches:

    • Administratives
    • Économiques
    • Sociales
    • Familiales
    Créer son entreprise demeure une démarche assez hasardeuse, mais très excitante.
    Le témoignage de ces personnes illustre bien le dynamisme nécessaire pour mener son projet jusqu'au bout.
    Tendance

     


    votre commentaire
  • Assistante maternelle agréée est disponible pour accueillir votre enfant
    Lieu d'accueil Jouy sous Thelle
    Pour tous renseignements n'hésitez pas

    03 44 07 95 64

    Jouy

    a bientot


    votre commentaire
  • Jouy    La gale frappe l’école élémentaire 
    Publié le 24.11.2010
    Beaucoup la considèrent comme une maladie d’un autre siècle. Pourtant, la gale sévit encore. L’affection s’est invitée à l’école élémentaire de Jouy-sous-Thelle, où 117 élèves sont scolarisés. Deux cas ont été détectés en fin de semaine dernière chez des écoliers de CP et CE 1.
    Afin d’apaiser les craintes des parents, une réunion d’information s’est tenue lundi midi en présence de l’inspecteur de l’Education nationale d’Auneuil et d’un médecin scolaire.
    « Il y a effectivement eu deux cas de gale commune, confirme Carine Damblant, la directrice de l’école. Le premier a été diagnostiqué en début de semaine dernière et le second vendredi. Nous avons bien sûr alerté l’inspection académique, les parents d’élèves ont tous été avisés et toutes les précautions d’usage ont été prises afin d’éviter la contagion. Il n’y a vraiment pas lieu de s’inquiéter… »

    La réunion programmée lundi n’a pourtant pas rassuré tout le monde. L’angoisse des parents s’est même propagée beaucoup plus vite que l’affection. « J’ai eu le sentiment qu’on cherchait à minimiser les choses, confie une maman. Les deux enfants affectés n’ont même pas été isolés, soi-disant que la période d’incubation était passée. Hier après-midi (NDLR : lundi), je me suis longtemps demandé si je devais mettre mon fils à l’école. J’ai couru chez le pharmacien pour me procurer un traitement préventif, une bombe antiparasite et un gel pour la peau… » D’autres parents, visiblement très inquiets, sont allés jusqu’à contacter les hôpitaux Necker et Robert-Debré, à Paris, afin de connaître la marche à suivre en cas d’épidémie.
    « Je comprends les craintes .......
    Pour en savoir plus.......
    David Livois
    Le Parisien  

    Panique à Jouy sous Thelle!
    Tendance


    3 commentaires

  • PLATEAU PICARD Passage à la TNT: les magnétoscopes en rade
    Mercredi 16 Février 2011


    Bernard Labalette dans son atelier du service après-vente de Maignelay-Montigny.
    Depuis le passage à la télévision numérique terrestre, beaucoup d'usagers ne peuvent plus se servir de leur magnétoscope pour enregistrer. Explications.
    Avec l'arrêt de la diffusion analogique le matin du 2 février vers 7heures et le retour du numérique à 12h30, la transition fut plutôt réussie du côté des techniciens de TDF.
    Mais sur le terrain, «ce fut la course pour aller régler téléviseurs et adaptateurs» , confie Bernard Labalette, patron de l'enseigne Gitem, installé dans la galerie commerciale du centre Leclerc à Saint-Just-en-Chaussée. « Mercredi et jeudi matin, nous avons reçu 350 appels chaque jour et heureusement que nous avions déjà pris les devants en allant installer les adaptateurs chez les clients nous ayant contactés avant cette date!»
    Comment éviter les interférences de fréquence.....

    Pour en savoir plus.......

    courrier picard Tendance   

     

     


    1 commentaire



  • Un homme de 45 ans se donne la mort



    Publié le 07.02.2011

    Drame conjugal hier à Jouy-sous-Thelle. Un homme de 45 ans s’est donné la mort, à son domicile, en absorbant, en grande quantité, des médicaments et de l’alcool. Les gendarmes ont ouvert une enquête, mais la thèse du suicide ne fait aucun doute.

    Le Parisien

    Pour en savoir plus.......
    Tendance


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique