• La lettre de Madame de Résigné du 18 juin 2012

     

    La lettre de Madame de Résigné du  18 juin 2012 
     En notre bon pays de France, hier soir de nombreux fiefs changèrent de propriétaire. La Royal fut chassée de ses terres de Poitou-Charente. Ségolène la pleureuse, comme la cour la surnomma, enregistra un des plus cuisants revers de sa carrière. Rude coup, après son éviction du palais royal, par Nicolas le divorcé, treizième du nom, Prince de Sarkosy, il y a déjà cinq longues années maintenant. De la « bravitude » pour cette jouvencelle qui collectionne les déboires politico-affectifs. Ne fut-elle pas répudiée par le Grand Duc François de Hollande, son époux, le futur Roi de France, François dit « le Flamby », quatorzième du nom. Le baron félon « Falorni » fut, quand à lui ; prié de quitter ce marécage socialiste pour aller siéger en des terres plus conservatrices. On ne souhaite à personne le calvaire qu’il vient de se forger par son obstination politicienne. Dans les steppes glacées du nord, la Lepen, qui avait pourtant revêtue l’armure de la démagogie, telle une nouvelle Jeanne d’Arc (mais pas pucelle), s’est vu terrasser d’un simple carreau d’arbalète. C’est ce que confiait Marine 1ère dite « la haineuse » aux nombreux chroniqueurs invités en son château de Hénin Beaumont. La lepen raillant au passage, le très maigre écart de voix avec son adversaire, qui l’a pourtant terrassé. Rendez-vous dans les prochains jours pour continuer à disserter sur le sor t des autres prétendants aux taches royales et nationales..

     

     

         
    Jouy sous Thelle Jouy sous Thelle Jouy sous Thelle
    « Ne pas mettre sac à terre!Bulletin Météo du 18 juin 2012 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :