• La page du jour de Jules Hostouley - 28/08/2012

    La page du jour de Jules Hostouley -  28/08/2012

        Point propre à jouy
    On peut remarquer dans la rue principale de Jouy, la rue de la Poste, en l’occurrence, un dépôt de sacs kakis au contenu verdoyant. Un dépôt qui trône sur la chaussée réservée en principe aux piétons. Un dépôt qui trône depuis de nombreuses semaines. Un dépôt qui trône depuis des mois, maintenant. Chacun a pu se réjouir, dans un premier temps. Création d’un coin propre à Jouy . Enfin une bonne initiative de la Mairie. Après la disparition de notre déchetterie, judicieusement placée juste en face de notre très respectable cimetière ; un emplacement choisi,vraiment au dessous de tout. Il n’y a qu’à Jouy que l’on peut observer de telles incongruités. Deux décharges, deux dépotoirs, en quelques sortes. On pourrait faire de l’humour noir, mais là n’est pas le propos .Quel manque de respect pour les défunts ; assimiler leur dernière résidence à une décharge. Heureusement, en son temps, la communauté de commune a mis fin à cet outrage. Involontairement, certes. C’est, chacun s’en souvient, la dissolution de l’ancienne communauté de commune qui a entrainé la fermeture de la déchetterie de Jouy sous Thelle. Au profit de Porcheux, une toute petite commune très prospère, doté d’un Maire très influent et surtout très efficace. Maintenant les Jovaciens (en attendant on les appellera encore ainsi, si vous le voulez bien) font un aller/retour d’un peu plus de 6km pour aller garnir la déchetterie de Porcheux de tout ce que la société de consommation leur a refilé d’inutile, voire d’encombrant. Économisons le carburant, nous rappelle-t-on à chaque instant. Mais pour les Jovaciens cela n’a pas d’importance. Allez ! Roulez Bonnes Gens ! Encore un aspect de la mollesse de nos élus qui laissent périodiquement filer des aménagements financés par la communauté de communes, au profit de villages plus combatifs. Donc pour en revenir à notre troupeau de sacs kakis qui squattent et broutent, maintenant, les trottoirs de la rue de la Poste ; grande fut la désillusion des citoyens de notre village ; ce n’était pas un nouveau coin propre ; ni même un amoncellement de sacs postaux (espoir du retour d’un véritable Bureau Postal ???) Non ! Mais l’illustration, une fois de plus, de l’indigence de la Mairie. D’ailleurs LECHOJOVACIEN , dans cette affaire, brosse un tableau élogieux mais fort triste de l’attitude de nos élus.

    Une déchetterie propre sur elle (anonyme)

    La guerre des sacs n'aura pas lieu.

    Amis Jovaciens!Mettons sac à terre.....

    Tendance

     
    « La page du jour de Jules Hostouley - 27/08/2012Bulletin Météo du 28 août 2012 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :