•  

    Les puits de la rue des puits


    Rue des puits, des puits en pierre, nous sont apparus par une nuit sans lune. Une bonne fée est venue exaucer les vœux de notre Conseil Municipal. Habituellement ce sont plutôt des Gnomes, des Elfes  et des Lutins qui viennent danser la nuit, dans nos jardins. Voyez le résultat sur de nombreuses pelouses ; une profusion de nains de jardins en plastique. Dans la commune c’est plutôt du pavé qu’il pleuvrait ; pourtant 68 est loin, maintenant. Des pavés qui a défaut d’être lancés à la tête des citoyens ont quand même suscités, récemment, des polémiques au sein de notre commune. Cela est pratiquement quotidien, à Jouy sous Thelle ; on est habitué. Donc un pavé dans la mare, finalement ! Flop ! Mais rebondissement, ce sont des puits en pierre qui vont se poser, rue des puits. D’après le journal, il y a déjà eu désaccord, à ce sujet, pendant la dernière réunion du Conseil Municipal. On peut ironiser, rire et se gausser quelque peut de tout cela ; mais malheureusement ce n’est pas une histoire drôle ; pauvre rue des puits ; dont les trottoirs sont encore trop souvent difficiles à emprunter, malgré, récemment, des efforts de rénovation de la commune ; le revêtement bitumineux délabré, à refaire ; la circulation à bicyclette de plus en plus dramatique. Cette rue est inscrite, depuis longtemps à l’ordre des travaux urgents à accomplir. Pourquoi ne pas inciter un peu plus les habitants de notre village à apporter leur contribution dans la décoration de notre village. Habitants qui ont déjà pris leur part dans le toilettage de nos rues. Mais un vrai dialogue sincère et amical avec nos concitoyens, et non des arrêtés et des petits travaux exécutés à la sauvette. Dialogue qui galvaniserait encore plus la volonté des habitants pour changer favorablement le visage de notre village.



    Merci monsieur Gougueullemappe de nous prêter ces images Very Happy


    votre commentaire

  • Les crécelleurs


     Il faisait encore nuit lorsque la petite troupe des crécelleurs, les " Kläbberbùùwe " se mettait en route, chaudement habillés, car les nuits étaient encore fraîches au mois d'avril. Chacun était muni de son instrument, la crécelle, " de Kläbber ". Ce n'était pas la crécelle à une main, qui tournait autour du manche, mais la crécelle à manivelle, en fait une caisse de résonnance assez rudimentaire. On tournait une manivelle qui actionnait une série de petits marteaux venant frapper sur le dessus de la boîte. L'instrument était entièrement en bois et il se transmettait de père en fils. Sa fabrication était artisanale, faite par le menuisier du village ou par un membre de la famille. Les crécelles différaient d'un village à l'autre, mais un seul modèle existait à Kalhausen.




    http://meyer.famille.free.fr/ahk/index.php?fichier=les_enfants_de_choeur.ht…






    C'est ce type de crécelle qui était le plus souvent utilisé dans nos villages de Seine Maritime et de l'Oise. Mais elle était plus compliquée que la crécelle ci-dessus et comportait une grosse caisse de résonance en dessous du système de percussion. Des petits marteaux fixés sur des lamelles de bois très élastiques venaient  frapper, les uns après les autres, sur la planche supérieure de la caisse de résonance. Boucan garanti ! Mais moins assommant que les motos ou les quads. Ces objets appartenaient à seulement quelques familles du village. Familles que l'on contactait, afin d'emprunter la précieuse crécelle, pour remplacer durant les  3 jours de la Semaine Sainte, les cloches, censées s'être envolées vers Rome. (Il y a vraiment de belles légendes et des traditions sympathiques). C'était le temps où les cloches n'égrenaient plus les heures du village. Elles méritaient bien ces 3 jours de repos annuel. 

    Tendance

     

     

    votre commentaire

  • Les crécelles de Pâques...



    Tradition respectée, comme l'explique les textes empruntés à un travail sur les traditions de Lorraine
    réalisé par les élèves des écoles primaires et maternelles de Waville que l'on remercie pour leur aide

    http://www.ac-nancy-metz.fr/IA54/waville/netscolaire/textes/accueil2.htm



    Le jour du jeudi saint, à Metz, au Moyen Age, les lépreux avaient le droit de quêter dans les rues, leur crécelle à la main.Les cloches se taisaient pendant la semaine sainte. C'était, alors, les enfants du village ou de la ville, munis de leur crécelle, qui remplaçaient les cloches, et ainsi, annonçaient les offices religieux.

    Voici midi, voici midi,
    Voici l'angélus, voici l'angélus


    Le soir du vendredi saint, les enfants allaient à la rivière et, en chantant le changolo, annonçaient que la période des veillées était passée.

    Le changolo va et revient
    C'est un grand bien
    Pour la chatte et pour le chien
     
    Pour les gens tout aussi bien.

    Le jour du samedi saint, après la messe, les " crécelleurs " effectuaient leur dernière tournée, et faisaient la quête.
    Il était de coutume, à la fin de la quête, de se retrouver dans une maison où la maîtresse de maison
    confectionnait des crêpes avec les oeufs récoltés.

    Voici midi, voici midi,
    Voici l'angélus, voici l'angélus.





    Une tradition disparue de la plupart de nos villages.
    Disparue en même temps que la raréfaction des enfants de chœur .
    Seule, survie, la tradition des œufs de Pâques.
    Mais cette tradition n'est-elle pas plutôt attachée, en ce moment à l’extrême fécondité de nos gallinacées dans les basse-cours?
    Plutôt qu'à une dévotion religieuse, maintenant, un peu désuète.


    Tendance               

     

     


    votre commentaire
  • Rumeur
     


    La rumeur passe aussi vite qu’elle lasse, les vrais amateurs de rumeurs le savent bien: les rumeurs germent, éclosent, se propagent puis se fânent sur leur tige.
    Les rumeurs naissantes sont le sujet de conversation préféré des Parisiens chics qui s’ennuient dans les dîners mondains. 

    Anne Roumanoff


    Halte à la rumeur
    Joe Navic


    votre commentaire
  • La guerre des poubelles


     Avec le retour du printemps, les pelouses reverdissent pour notre plus grande joie.
    Mais elles poussent, poussent et repoussent ; et il faut alors les tondre.
    Très vite nous voilà détenteur d'une masse verte qui sent bon l'herbe coupée, mais qui dans les heures qui suivent dispensent des fragrances peu flatteuses pour nos narines. Cette matière verte est toute indiquée pour nourrir les compostières.
    Malheureusement certains de nos concitoyens préfèrent se débarrasser ou sont obligés de confier ces résidus malodorants à la déchetterie.
    La petite surface de leur terrain étant très souvent déterminante, dans leur choix de recyclage, de ces vertes matières. Le problème, c'est que les services municipaux ne peuvent se charger de collecter à eux seuls toutes ces tonnes de déchets...Verts. Les autorités ont alors décidé de  récolter les sacs des personnes ne disposant pas de véhicule, ou étant de motricité réduite. C'est là que le bât blesse . Il parait difficile, semble-t-il, aux autorités d'apprécier les véritables critères d'handicap  des uns et des autres. D'où des dysfonctionnements, et par voie de conséquence, le mécontentement de certains  administrés de la commune.
    Ce qui est bien légitime.


    votre commentaire
  • La Gauloise dorée de jouy sous Thelle.

             
    Nous attendions, avec une grande impatience, depuis la récente tenue du salon de l’agriculture de Paris, les résultats du concours avicole .C'est fait!
    C’est avec joie et émotion que nous avons appris vendredi que notre village pouvait dorénavant s’enorgueillir de posséder sa propre race de poule. Nous ne publions cette réjouissante nouvelle pour notre village, qu'aujourd'hui, afin d'avoir eu, hier,  la confirmation de cette nomination prestigieuse pour les éleveurs de Picardie.
    Comme la Houdan ou la Gournay de notre région; ou encore la Pavilly en Seine Maritime. Gallus gallus domesticus c'est le nom scientifique de notre désormais célèbre volatil qui siègera maintenant en bonne place parmi les races Françaises.Il a fallu attendre que le ministère de l'Agriculture  délègue une  mission de contrôle officiel et de certification au service technique du Groupement National Interprofessionnel des producteurs de volailles labelisés. (GNIS) en la personne de son Président Mr  Daniel  Lunacar.


    Le lauréat du concours ©

    Voici donc le Palmarès du Salon de Paris :

    Grand prix d'exposition :

    N° 31 Ardennaise doré saumoné à J. Raquane  
    GP race française : n°49 Alsacienne noire à H.  Rufarcele
    GP race étrangère : N° 137 Nègre soie blanc à B. Rimoteder
    GP race naine : N° 17 Hollandaise noire à huppe blanche à P. lacodulinone
    GP palmipèdes : N° 28 Pilet des Bahamas argenté à F. Erouglable

    Prix Julien Besselièvre

    Race Française : N° 108 Gauloise dorée de Jouy sous Thelle à J.P Pichon
    Race française : N° 101 Meusienne à E.Tranram
    Race étrangère : N° 134 Leghorn noire à G. Loiroget        
    Race naine : N° 177 Bantam de Pékin blanc à P. Efarattrapecet

    La Basse-cour du Salon de l'Agriculture (Pavillon 1) s'honore cette année et pour la première fois du soutien amical et chaleureux, en la personne d'Anny DUPEREY et de Gérard MILLER, d'une marraine et d'un parrain.

    C’est, donc, avec bonheur que nous avons appris la nouvelle de la distinction de notre concitoyen, Mr J.P Pichon exploitant d’un petit élevage à jouy sous Thelle. le Prix Julien Besselièvre venant confirmer la fixation de cette race nouvelle qui honore notre commune ; à savoir la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle.

                                      
    Mr Julien Besselièvre ©  
         

    Le couple de la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle   ©
    La Gauloise dorée de Jouy sous Thelle est le produit de coq Rhode croisé avec une poule Wyandotte.

    La Gauloise dorée de Jouy sous Thelle, Volaille assez forte, de hauteur moyenne, donnant l'impression de robustesse et de rusticité, sans lourdeur. Plumage assez serré au corps, jamais "bouffant" avec plumage mou ; la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle se caractérise par un corps assez allongé, de forme rectangulaire et non pas triangulaire du type Langshan (avec un dos trop court ou concave, naturel chez la poule Croad Langshan). Autre signe racial essentiel : La Gauloise dorée de Jouy sous Thelle a ses tarses blanc rosé de taille moyenne qui sont obligatoirement emplumés sur l'extérieur et de manière pas trop abondante. Pour la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle l'emplumement des tarses est dit moyen ou léger et ne doit jamais comporter de manchettes dites "bottes de vautour". La Gauloise dorée de Jouy sous Thelle possède une crête simple, des oreillons rouges sans traces de blanc et des yeux rouge orangé. La queue de la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle est de grandeur moyenne, portée à mi-hauteur, jamais longue, légèrement relevée sans trop dépasser 45° par rapport à l'horizontal, Le coq de la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle se signale aussi par un plumage de couleur roux comme la poule ; Sa queue s’orne d’un festival de plume blanche fièrement porté. Race mixte pour la chair et la ponte, la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle se révèle une bonne couveuse ; ce qui est une très bonne indication pour une race de grosse poule assez lourde.


    Gros plant sur la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle ©

    Au cours de l'année 2011, la Commission des Standards de la SCAF, comprenant Mme. Nathalie Waroquiez, Mr François San-Gelli, Mademoiselle Catherine Macé, et le professeur  Jacques Sebilleau, rendit visite à notre petit élevage Jovacien .Le premier standard fut inscrit au "catalogue général" de la SCAF en fin 2011. Il décrivait à cette époque 50 sujets sélectionnés dans l’élevage de la Gauloise dorée de Jouy sous Thelle, de Mr J.P Pichon.
                     
    Le professeur Jacques Sebilleau ©                Mademoiselle Catherine Macé ©



    Un des spécimen de la nouvelle race Gauloise dorée de Jouy sous Thelle  ©

    Standards:
    Crête : simple
    Oreillons : blancs, cachés par les favoris
    Couleur des yeux : rouge-orangé
    Couleur de la peau : blanche
    Couleur des tarses : marbrée
    Variété de plumage : roux doré agrémenté de blanc
    Grande race :
    Masse idéale :
    Coq : 2,5 à 3,5 kg
    Poule : 1,5 à 2,5 kg
    Œufs à couver : min. 60g, coquille crème clair
    Diamètre des bagues :
    Coq : 18mm
    Poule : 16mm
    P Naine :
    Masse idéale :
    Coq : 900g
    Poule : 800g
    Œufs à couver : min. 35g, coquille blanche
    Diamètre des bagues :
    Coq : 14mm
    Poule : 12mm

    Nous reproduisons  ci-dessous, une partie des articles de nos 2 Quotidiens Régionaux.


    JOUY-SOUS-THELLE (60) " Un habitant  se voit décerner le prix Julien Besselièvre"


    On peut reconnaitre sur ce cliché mr Pichon détenteur du prix julien Besselievre auprès du lauréat du concours
     principal mr J.Raquane ©
    Photo Le Courrier Picard

     
    La Picardie possède depuis quelques jours une nouvelle variété de volaille. Issue de races traditionnelles pour l'essentiel.
    La SCAF (Commission des Standards) a publié avant-hier les résultats de son étude confirmée par le palmarès du salon de Paris.
    Les résultats du concours de Paris n'étant publié que vendredi dernier pour des raisons de discrétion concernant la confidentialité des nouvelles obtentions animales ou végétales. La SCAF craignant par dessus tout le vol d'information tant que les brevets de sélection ne sont pas accrédités auprès de la prestigieuse commission des Races Avicoles Françaises, et que les certificats d'authenticité ne sont pas délivrés auprès des organismes sanitaires rattachés au ministère de l'Agriculture. Donc mr Pichon reçoit le  Prix Julien Besselièvre pour la volaille de Race Française : N° 108 dite  la " Gauloise dorée de Jouy sous Thelle" .
     Mr Pichon, que nous avions, déjà le mois dernier, pu rencontrer sur le salon de l'Agriculture, nous confiait ses espoirs fondés sur les conclusions de l'examen entrepris par les représentants de la SCAF, à la fin de l'année dernière, dans les locaux de l'élevage de mr Pichon à Jouy sous Thelle. Vendredi dernier, mr Pichon nous contactait afin de nous exprimer sa grande joie et son émotion devant la reconnaissance de la profession pour le bilan de son travail de plusieurs années de sélection. Mr Pichon n'envisage pas de développer un grand élevage de cette nouvelle race aviaire; mais nous disait que déjà d'importantes sociétés agronomiques pourraient éventuellement se porter acquéreurs de cette nouvelle obtention aux caractéristiques très prometteuses.D'ailleurs, Mr le Maire, nous confiait par téléphone sa grande satisfaction de voir sa commune ainsi honorée par le résultat des travaux de mr Pichon. Le professeur  Jacques Sebilleau nous rapportait récemment que mr Pichon avait toutes les chances de sortir vainqueur de ce concours. Même si les autres participants présentaient des produits de grand valeur. Lors de notre visite à Jouy sous Thelle, une voisine de mr Pichon, madame Nosipos,  ne dissimulait pas sa satisfaction de voir mr Pichon en très bonne place pour l'obtention de cette médaille.  Nous renouvelons toutes nos félicitations au lauréat de ce prix: Mr Pichon.

    MÉLANIE CARNOT pour le Courrier Picard

        



    http://www.volaille-francaise.fr/

                       

    Le forum, le journal et le blog adressons toutes nos félicitations à Mr J.P Pichon pour son travail remarquable de sélection; fruit de plusieurs années d'efforts.


    1 commentaire
  • BEAUVAIS Grève des bus, usagers en galère
    Mardi 20 Mars 2012


    Derrière l'hôtel de ville, un message prévient les usagers du mouvement de grève. Certains habitués espéraient tout de même le passage d'un bus. En vain. Au total, la grève a été suivie par 97% des chauffeurs et sera reconduite aujourd'hui.
    Les chauffeurs de bus de Cabaro ont entamé hier une grève, reconduite aujourd'hui.
    Des milliers d'usagers de la société ont été touchés, du Beauvaisis au pays de Thelle.
    « Je me disais bien que c'était trop calme.» Sur les quais, derrière la mairie de Beauvais, Jean-Michel semble perdu. On vient de lui annoncer la grève des bus. «Je suis allé au kiosque, personne ne m'a rien dit.» Comme lui, des milliers d'usagers de la société de transports Cabaro ont été privés de bus à Beauvais, Méru, et Neuilly-en-Thelle.
    Au total, 97% des conducteurs ont suivi le mouvement, déposé il y a un mois auprès de la direction, pour une durée illimitée. «On a essayé de prévenir un maximum nos clients», assurait, hier, Germain Sauvêtre, directeur de Cabaro. Dès vendredi, des affiches étaient visibles aux arrêts de bus de différentes communes. Le site Oise mobilité annonçait la grève. À Saint-Jean, près de la résidence Jeanne-Hachette, Chantal n'a pourtant pas trouvé d'informations à son sujet. «Il n'y avait rien sur l'arrêt de bus de la rue Sénéfontaine.»

    Pour cette aide à domicile, le bus est un outil de travail. «Je n'ai pas de voiture, alors je me déplace en bus chez les personnes âgées que j'assiste. Ce matin, c'était la grosse surprise.» Cette usagère quotidienne est donc descendue à pied du plateau Saint-Jean pour se rendre chez ses clients.
    La grève pourrait durer
    Les transports Cabaro assurent habituellement les lignes régionales, départementales et scolaires. Entre Amiens et Beauvais, un unique aller-retour acheminait, hier, des voyageurs. «On a essayé de maintenir quelques liaisons mais avec 97% de chauffeurs grévistes, c'est difficile», insistait Germain Sauvêtre.
    Dans de nombreux lycées et collèges de Beauvais, parents et élèves avaient été prévenus dès vendredi. «Les chauffeurs, eux-mêmes, avaient également passé le message», évoquait, hier, Patrick Lahaye, principal du collège George Sand, où sont scolarisés des élèves de Tillé, Nivillers, Juvignies... Près de 150 élèves étaient absents sur 300 habituellement transportés.
    Au lycée Jeanne-Hachette, on vient de Formerie, Grandvilliers, Crèvecœur-le-Grand ou encore Chaumont-en-Vexin. «Il y a eu des absences et des retards, des élèves qui n'ont pu venir en cours que l'après-midi», évoque Annie Picard, principale adjointe. C'est le cas de Lauren, la fille de Brigitte Bourgeois, originaire de Moliens. «Je ne sais pas comment nous allons faire les prochains jours. Avec le prix du carburant, faire des allers-retours tous les jours jusqu'à Beauvais...»
    Le conflit social entre la direction et les représentants du personnel est parti pour durer. À son origine: des négociations salariales entamées il y a quatre mois, qui n'ont abouti sur aucun accord entre les représentants du personnel et la direction.

     


    Une grève suivi à 97%.. C'est pas rien, en ces temps de démobilisation syndicale.

    Dur pour les habitants de jouy sous Thelle qui souhaitent prendre le bus pour se rendre à Beauvais
    Il est vrai que la période électorale actuelle peut encourager les centrales syndicales à durcir le ton.
    Politique électoraliste oblige.
    On chuchote aussi que Véolia désirerait se dessaisir de l'Entreprise Cabaro; tant ses actionnaires réclament des dividendes très juteux.
    L'industrie, l'agriculture et le transport, réclament, en permanence des investissements colossaux, et ne peuvent pas fournir des dividendes aussi élevés que les Banques, les assurances et tous les secteurs des services. Une usine, des bus, des trains, des avions, des bateaux, des exploitations agricoles coutent infiniment plus cher que quelques bureaux ou sites internet.
    Cela, tout le monde le comprend. Mais pas les actionnaires.Qui veulent toujours plus..
    Pourquoi ne vont-ils pas placer leurs billes chez les Chinois, en pleine progression économique...
    Ha oui, je dit des bêtises! Ce sont, plutôt, les Chinois qui viennent placer leurs billes chez nous, pour renflouer les inconséquences  de plus de 30 ans de gestion de Gouvernements irresponsables.
    M'enfin! Ce qu'on peut être bêtes....Nous les pauvres Contribuables...

     

       


    Tendance

     

     

    votre commentaire
  • De belles photos du Carnaval

     à voir sur le site officiel de la commune  
     
     


     

     


     

    Jouysousthelle.fr


     

     

     

     


    votre commentaire


  • votre commentaire
  • Ténèbreuse affaire de ténèbre


     

    Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot Plot   

     



      Depuis quelques mois l'éclairage urbain donne des signes de faiblesse par endroit.
    Quelques lampes ne fonctionnent plus pendant plusieurs jours... et miracle un beau matin (ou plutôt un beau soir)tout remarche.
    Et c'est reparti!. 3 jours après rebelote, les divines ampoules décrètent l'abstinence; pas d'électron au menu ce soir là ; et tous les riverains se retrouvent  dans les ténèbres.

    Il en va ainsi, périodiquement, jusqu'à nos jours. (nos soirs devrions-nous dire)
    Malheureusement ce n'est pas tout le temps la pleine lune. et il y fait aussi noir que  dans le trou du cul d'un nègre, comme on disait au temps de la colonisation. Very Happy


    Pendant ce temps_là, chacun peut remarquer que la place de l’Église, l’Église, la Mairie et la mare font des orgies lumineuses chaque nuit... Ah les bacchanales !!!!!
    Messire  Du Canard et Dame Cannette peuvent cancaner joyeusement chaque nuit, en glissant majestueusement sur la mare de notre commune.
    Coincoin!


    Alors que nous, nous sommes toujours  dans le plus noir des cirages.
    On a  la maigre consolation de pouvoir contempler un ciel magnifiquement étoilé, et glacial ces derniers temps.
    On fait ainsi de l'astronomie à bon compte et poursuivons  notre route en visant sur l'étoile polaire .
    On ne dit vous dit pas  Coincoin! Mais Raz la casquette!!!!!!!!!!

     


     
                Tendance                
     

     


    votre commentaire
  • L'Agenda :  ANNEE 2012



    Le site officiel de la commune de St-Denis-Jouhet

    L'Agenda :  ANNEE 2012


    [*]Samedi 21 janvier: Théâtre – Amicale des Jeunes, Salle des Fêtes, 20 h 30 [*]
    [*]Dimanche 22 Janvier: Théâtre – Amicale des Jeunes, Salle des Fêtes 14 h [*]
    [*]Samedi 28 Janvier: Théâtre – Amicale des Jeunes, Salle des Fêtes, 20 h 30 [*]
    [*]Dimanche 29 Janvier: Thé Dansant – Foot, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Vendredi 3 Février: Saint Blaise [*]
    [*]Samedi 4 Février: Soirée Moules Frites - Foot, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 26 Février: Société Communale de Chasse, Thé Dansant, Salle des Fête, 15h [*]
    [*]Samedi 3 Mars: « Soirée Entrecôtes » Donneurs de Sang, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 4 Mars: « Repas Entrecôtes » Donneurs de Sang, Salle des Fêtes, [*]
    [*]Dimanche 18 Mars: Salon du Livre, Alodia, Salle des Fêtes [*]
    [*]Samedi 24 Mars: Soirée Paëlla, Ass Renault Compétition, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 25 Mars: Thé Dansant, Donneurs de Sang, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Samedi 14 avril: Bal Trad, Amicale des Jeunes, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 15 Avril: Loto, Comité des Fêtes, Salle des Fêtes, 14h [*]
    [*]Samedi 28 Avril: Dîner-Dansant, de l’Ecole, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Samedi 12 mai: Loto du Foot, Salle des Fêtes, 19h30 [*]
    [*]Dimanche 20 Mai: Journée Omnisports, la journée [*]
    [*]Dimanche 27 Mai: Thé Dansant, Comité des Fêtes, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Dimanche 10 juin: Thé Dansant, Comité des Fêtes, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Dimanche 24 juin: Thé Dansant, Section UNC-AFN, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Samedi 30 juin: Voyage Puy du Fou, Section Marche [*]
    [*]Dimanche 1er juillet: Fête du comité des Fêtes [*]
    [*]Samedi 7 juillet: ballade découverte, Section Marche, rdv salle des Fêtes, 17h [*]
    [*]Dimanche 8 Juillet: Brocante, le Bourg, Salle des Fêtes, la journée [*]
    [*]Mercredi 14 Juillet: Feu d’artifice + bal gratuit, Salle des Fêtes [*]
    [*]Dimanche 19 août: Fête de la tomate et du folklore, Salle des Fêtes, la journée [*]
    [*]Dimanche 2 septembre: Thé Dansant - Donneurs de Sang, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Dimanche 23 septembre: Thé Dansant - Familles Rurales, Salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Jeudi 4 octobre: Grande Foire annuelle, le Bourg, Champ de Foire, la journée [*]
    [*]Samedi 6 octobre: Soirée Choucroute - Donneurs de Sang, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 21 octobre: Randonnée Familiale, Section Marche, 14h30 RDV Mairie [*]
    [*]Samedi 27 octobre: Soirée DISCO, Comité des Fêtes [*]
    [*]Samedi 3 novembre: Soirée Bal Folk - Familles Rurales, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Samedi 10 novembre: Dîner Dansant, Syndicat des éleveurs des chevaux de traits, Salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Samedi 17 novembre : Soirée Tartiflette, Section Football, salle des Fêtes, 20h30 [*]
    [*]Dimanche 25 novembre: Thé Dansant – Comité des Fêtes, salle des Fêtes, 15h [*]
    [*]Samedi 8 décembre: TELETHON, Salle des Fêtes, la journée [*]
    [*]Dimanche 16 décembre: Concours de Belote, Salle des Fêtes [*]
    [*]Vendredi 21 décembre: Spectacle -  enfants de l’école, Salle des Fêtes, 14h[*]

    Mur bas

     


      

                Retour



      Chers amis, vous avez peut-être rêvé pendant quelques instants, mais ce n'est pas le programme de jouy sous Thelle pour la nouvelle année.

    Non! Mais celui d'une commune similaire à la nôtre par la taille et par son nombre d'habitants.


     Un bel agenda pour un village de 966 habitants; dans une région moins favorisée que la nôtre.
    La salle des fêtes semble y être le cœur du village.
    Si on consulte le site des communes Françaises, on y apprend que ce village a perdu 5% de sa population depuis 1999.
    Alors bel exemple de dynamisme.
    Où est l'agenda des réjouissances à Jouy ?
    Où sont passés les organisateurs, les bénévoles des associations.
    L'indisponibilité de la salle des fêtes (que l'on espère temporaire) sert d'alibi pour masquer un problème récurent dans notre commune.
    2011 a été révélateur sur ce plan.
    Le peu qui a été organisé, a été vilipendé ou supprimé.
    Le climat actuel de suspicion et de dénigrement a fait fuir toutes les bonnes volontés..
    Le manque total de communication des élus, obscurcie complètement le paysage social et culturel des administrés de notre cher village.
    Dans cette période de crise mondiale, les habitants de Jouy peuvent aspirer à une paix et à une concordance dans notre petit pays.
    Mais il n'en est rien!
    Et pourtant notre village va bientôt atteindre les 1000 habitants (c'est peut-être déjà fait).
    Notre village a des ressources dans beaucoup de domaines... Il l'a démontré de nombreuses fois, dans le passé.
    Chers Jovaciens! Vous méritez vraiment un autre destin!

     


     
                Tendance               
     

    votre commentaire
  • Chiens errants dans notre chère commune de  jouy sous Thelle en Picardie

    On remarque depuis quelques mois des chiens en cavale dans les rues de Jouy sous Thelle.
    Alors que certains de ces chiens pourraient être agressifs.
    Ce qui avait suscité l'émoi, très légitime, de la population,  abasourdi par ce fait divers, survenu courant novembre dernier, relaté par LECHOJOVACIEN, d'après un article du Courrier Picard,  et hébergé dans nos colonnes  ici .
    A savoir:
    Un chien mord à 2 reprises, 2 passants, sur la voie public, à jouy sous Thelle.
    (Charmant petit village Picard qui, démarre très fort l'année 2012 , en se faisant déjà remarqué, à plusieurs reprises,  dans les colonnes de la presse régionale.)


    Donc pour revenir à nos moutons à nos chiens, dirons-nous....On remarque ici et là; des chiens qui se montrent menaçants envers les passants; dangereux pour les rares cyclistes *, qui se hasardent encore dans les rues de  notre charmant village; gênants pour les automobilistes prudents ( il en reste encore) .

    De plus, ce volet sécuritaire étant évoqué, il faut aussi rapporter les quelques dégradations et salissures que nos amis à quatre pattes( on les aime encore, malgré tout) occasionnent dans notre cher village de Picardie.



    On ne va pas vous faire un dessin Very Happy ; On passe sur le fumet délicat qui flatte nos terminaisons olfactives; mais à l'heure où, la Mairie décrète par décret (pléonasme! Very Happy ) l'état d'urgence de la propreté en notre bonne commune de Jouy sous Thelle en Picardie, nous ne pouvons être qu'indigné, par ces dérives divagatoires* et canines .

    Il n'est pas convenable que les agents communaux, si dévoués à leur tache, se substituent aux propriétaires indélicats, pour torcher l'arrière-train de ces échappés à la mâchoire souvent menaçante.
    Il n'est pas acceptable que les riverains des trottoirs, stigmatisés récemment par la Mairie de notre charmant village de Jouy sous Thelle en Picardie; il n'est pas concevable, donc, que en plus des emballages Mac Do, des cannettes Coca Cola, des préservatifs ( si!si! on en trouve parfois); il n'est pas recevable (j'insiste!) que ces riverains doivent ramasser les MDC* déposés là par le meilleur ami de l'homme.

    Que diraient ces propriétaires inconvenants, si des humains en goguette ( complètement saouls) venaient déposer devant leur portail, le relief malodorant d'un de ces réveillons forteeeeeement arrosé comme nous en avons connu, pour la plupart d'entre nous, la semaine dernière.

    Ceci est un coup de gueule (y a pas que les chiens qui mordent) pour alerter les autorités, car ces charmants toutous continuent de divaguer.
    On va peut-être nous dire que les fourrières sont submergées.
    On a déjà entendu cet argument, maint fois présenté, dans d'autres circonstances, dans d'autres domaines.

     

    Article conjoint de......
    Tendance
    Ralbol

    *Cyclistes en voie de disparition, qui doivent aussi braver l'intempérance des automobilistes Jovaciens, inconscients et  pressés et qui  les pressent  de raccrocher leur bicyclette  au clou. (mais c'est là un autre débat).
    * Cherchez pas dans le "dico"; je vient d'inventer le mot!

    * Merde De Chien... Tout simplement!
    Carton rouge

     

     


    Nous invitons les riverains spoliés par ce genre de dépôt sauvage, de télécharger cette image, de l'imprimer, de la mettre sous plastique et de l'apposer sur leur cloture ou leur muret.
    Les chiens de passage, moins bêtes que les humains, comprendront rapidement l'avertissement.
    J'en suis certain!

     


    2 commentaires

  •                                                                                          

    Nous sommes enchantés de pouvoir répondre aux Bons Voeux pour 2012, que LECHOJOVACIEN adresse à chacun d'entre nous.

    A notre tour d'adresser à la population de notre village Jouy sous Thelle, nos Meilleurs Voeux pour 2012.


    Très bonnes Fêtes à tous!


     
                Tendance                   
         

    4 commentaires
  • Cha mai l leries à Jouy sous Thelle 
     
     



     




    Image et photo : http://www.lechojovacien.fr/2011/12/sans-commentaire/
     


    La 2ème guerre municipale bat son plein, au vue de ces images.
    A quand la paix à Jouy sous Thelle.
    Plus rien ne peut s'organiser dans ce charivari permanent.
    Les citoyens de Jouy méritent bien cette paix.
    En ces temps de fêtes de fin d'année.
    Même pas de trêve de Noël.
    Le monde traverse la crise la plus grave de son existence et à Jouy on continue
    de se battre pour des broutilles.
    Notre site s'honore de relater ce qui était le plus joyeux et le plus festif à Jouy.
    Il n'y a plus, maintenant, grand chose de positif à rapporter dans nos lignes.
    Si ce n'est ces querelles intestines, permanen
     tes et insidieuses.
    Paix aux hommes de bonne volonté!


     
                Tendance                
     

    1 commentaire
  • LOTO DES ENFANTS : 6 juin 2010




    Jouy-sous-Thelle : loto enfants juin 2010 par LobservateurdeBeauvais





    votre commentaire
  • Marché de noël en 2010
    Marché de Noël dans la salle des fêtes de Jouy-sous-Thelle





    Marché de Noël à Jouy-sous-Thelle par GBrignon


    votre commentaire

  • Merci à LECHOJOVACIEN d'avoir diffusé la date de l'arbre de Noël à Jouy.      


    Le site officiel de la commune étant défaillant sur ce coup-là.

    Tendance





    votre commentaire

  •  

     

    Pour en savoir plus...........

     


    votre commentaire




  • Il semblerait que l'on n'aime pas les marchés de Noël à Jouy.
    Cette affiche, comme les autres a terminé sa vie dans le fossé
    Tendance

    Carton rouge


    votre commentaire
  • L'ancienne gare de Jouy sous Thelle 
    Ligne de Méru à la Bosse
    Ligne à écartement métrique.
    Largeur des voies : 1 mètre.
    Le réseau actuel de la SNCF est à écartement 1.435 mètre
    Ligne fermée en 1936, au moment de la nationalisation des chemins de fer en France.
    C'est son petit écartement qui a provoqué la fin de cette ligne très pittoresque.
    Très peu de lignes en voies métriques on pu sauver leur réseau en France, à cette époque.
    Ces petits réseaux sont maintenant une attraction touristique recherchée.

     

    Le site officiel de la commune de jouy sous Thelle recherche des cartes postales anciennes....

     


    Cartes Postales Anciennes du Village

    Notre album de cartes postales anciennes (Voir Galerie) vient de s'enrichir de nouvelles pièces, dont une du Calvaire au Hameau des Horgnes (rare).

    Si vous disposez de ces vieiles cartes que l'on retrouve dans les greniers de nos Ancêtres, vous pouvez nous les confier en les déposant à la Mairie lors des permanences, dans une enveloppe libellée à votre nom et adresse.

    Elles seront numérisées pour être mise en ligne sur notre site, et vous seront restituées en parfait état sous 72 heures.

    Merci d'avance pour votre participation active.




    Donc, si vous avez en votre possession des cartes postales sur Jouy sous Thelle, vous êtes invités à suivre les indications ci-dessus....

    Afin d'enrichir la galerie de photos anciennes du site de notre commune. Merci

    Article déjà publié le 26 novembre 2010 

     


    Tendance 


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique