• Le tout-à-l’égout parfois impossible

     

     
      

      Le tout-à-l’égout parfois impossible



       
    07.10.2010, 07h00
    Dans certaines petites communes, l’assainissement collectif, appelé communément tout-à-l’égout, est attendu comme le messie. Malheureusement, le collectif n’est pas réalisable partout. Des maisons trop isolées, des hameaux ne pouvant être raccordés à la station d’épuration : autant de problèmes techniques et financiers.

    Dans ce cas, les habitants doivent donc se contenter de l’assainissement autonome. Mais, suivant la nature du sous-sol, notamment quand il y a de l’argile (le Pays de Bray est un bel exemple), cet assainissement trouve rapidement ses limites. Les filtres se colmatent, les fosses sont à ras bord, ça sent mauvais… bref, c’est la galère. Les propriétaires ont alors recours au système D. Ils installent des pompes afin de renvoyer leurs eaux usées dans la rue. Jusqu’à présent, beaucoup d’élus fermaient les yeux mais, avec le Spanc, il est désormais difficile, voire impossible, d’ignorer le problème.


    Les petites communes procèdent à l'installation de leur assainissement collectif, en ce moment.
    Une grande sagesse en ces temps difficiles.
    Où, il n'est plus question de gaspiller la contribution fiscale des citoyens, dans des investissements festifs et souvent inutiles.

     
    Répondre au sujet
     
      
    « Ligne de Méru à la BosseJ'ai déjà arraché une haie de thuyas »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :