• Ouessant : des abeilles noires

     Ouessant, le havre de paix des abeilles noires


    Jacques Kermagoret, président de l'association Conservatoire de l'abeille noire bretonne, avec Louis Colléoc, autour de l'une des 150 ruches de production et 150 ruchettes de fécondation implantées sur l'île d'Ouessant. : Béatrice Le Grand.

      Le Conservatoire installé au pied du phare du Stiff couve ces insectes rustiques dans une nature vierge de toute pollution et parasite.
    « Notre objectif est de retrouver le type d'abeille noire qui peuplait l'Europe de l'Ouest au XVIIIe siècle. Il est important de garder des races pures et qui s'adaptent à l'écosystème très particulier d'une île », explique Jacques Kermagoret, le président de l'association Conservatoire de l'abeille noire bretonne (kevredigezh gwenan du breizh). Hier, plus de 80 apiculteurs l'accompagnaient sur ce ......


    Pour en savoir plus.......

     

    Tendance


    « Programme des Fêtes Jeanne HachetteDifférence entre récompense et punition »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :