• Parfums d’hiver au jardin

    Parfums d’hiver au jardin

     Certains arbustes ne fleurissent que l’hiver et profitent des retours de la douceur entre les vagues de froid pour nous offrir de délicieux parfums...Cette semaine en voici une liste non exhaustive qui pourra servir de point de départ à votre recherche livresque, sur catalogues ou en pépinières et jardineries. Car le redoux est propice aux plantations pendant plus d’un mois encore !
    - Lonicera fragrantissima, le chèvrefeuille d’hiver.
     Floraison discrète, mais parfum très frais, acidulé, plein de gaieté.
    Dès janvier au sud, jusqu’en mars ailleurs. Tous sols.
    - Hamamelis mollis, l’hamamelis de Chine.
    Floraison jaune, lumineuse, en janvier.
    Chaud parfum de miellée.
    En sols neutres ou acides (terre de bruyère)
    Attention : il existe d’autres espèces et variétés d’hamamélis, hélas peu ou pas parfumées.
    Demandez bien "mollis"
    - Abeliophyllum, le "forsythia blanc". Encore des effluves de pâtisserie !
    En janvier au sud , généralement en février. Sans exigence particulière, préférez une exposition bien ensoleillée, et palissez-le.
    - Sarcocca confusa, le sarcocoque , élégant persistant cousin du buis.
     Fleurs sans intérêt autre que celui de cette douce fragrance vanillée, délicieuse en plein mois de février. Très rustique, tous sols, mais préfère l’ombre ou la mi ombre au nord.
    - Viburnum carlesii, la Viorne de Carles (et non de Carla...)
    Incontournable dans votre jardin car les bouquets de petites fleurs roses embaument à distance quelque chose comme le souvenir d’une escale sur la route des Indes .
     A nouveau un parfum chaud, celui des giroflées les plus capiteuses ?
    Un peu moins odorantes -ou différemment- selon les nez, Viburnum farreri ou fragrans, mais elle sent également très bon. A
    ttention : chez les viornes , soit on est parfumé, soit on ne sent rien (les boules de neige sont des viornes !) Quand à Viburnum tinus, le laurier-tin des jardins méditerranéens (mais pas seulement) son odeur est désagréable à certaines personnes.
    - Chimonanthe ( au parfum de jacinthe/narcisse)
    Daphné -bien connu- d’autres encore sont autant d’invitations à visiter et à créer -aussi !- des jardins pour la "mauvaise" saison.
    Ceux dont les parfums généralement émis par des fleurs modestes pour ne pas dire insignifiantes, constituent un véritable paysage olfactif, inattendu au coeur de l’hiver !



     
     

      Une conversation à continuer ici.........

       
     Â suivre
     Forum
    « Une mini serre auto irriganteJeter ou garder ? Le poinsettia, l’ardisia et le sapin »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :