• Que d’eau en ce printemps

       

    09/05/2012 08:31:26

    Que d’eau en ce printemps

    Que d’eau en ce printemps, que de nuages, que de fraicheur assassine. Trêve de soupir ; plus prosaïquement, on est très en retard ! L’année dernière nos arrosoirs pleuraient leur désespoir. Cette année ils craignent la dépression, la mise au rencart, le chômage, tant est grande leur oisiveté. Amis Jardiniers et Jardinautes, soyez vigilants, car les petits mollusques de nos jardins ne se sont pas encore vraiment manifesté, du fait de la grande fraicheur de ces dernières semaines ; les prochaines températures annoncées et en forte hausse, conjuguées à cette grande humidité, sont leur berceau préféré, leur domaine de prédilection. Il est temps de ressortir tous les moyens de lutte, à incidence écologique, bien sur, afin de rompre l’hébergement hivernal, que nous avons involontairement accordé à tous ces petits gris, toutes ces pelures d’oranges à la muqueuse visqueuse, qui viennent trop souvent glisser, patiner et butiner sur nos Reines de mai, nos semis et nos premiers œillets d’inde. (La rédaction évite de nommer le nom de cette engeance de nos potagers, par pure superstition) .

     

     
    « Oise: L'eau à Vau-l'eauQuand Les Fleurs S'Invitent  Aux Marais »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :