• La page du jour de Jules Hostouley - 06/04/2020

    La page du jour de Jules Hostouley -  06/04/2020

       
     06/04/2020 8:00


     

    Bonjour à tous

    Comme promis je poursuit mon propos sur cette minuscule vermine qui nous empoisonne l'existence. Les économies budgétaires nous ont conduit, une fois de plus, au chaos actuel.Depuis deux ou trois décennies, il n'était question que d'hôpitaux peu ou pas rentables du tout. Dans notre monde aux mains des capitalistes, tout  doit être rentable. La santé a un prix, avons-nous fini par comprendre. Nous, qui naïvement avions cru longtemps que «La santé n'a pas de prix». Et ce fut le tour de la justice. Des palais de justice supprimés dans beaucoup de départements. Comme pour la santé, il suffit de prendre sa bagnole pour aller se faire soigner ou se faire rendre justice. Même s'il faut faire trente, cinquante ou parfois cent kilomètres. On est au siècle de la vitesse et de l'automobile, que diable! Qu'ont-ils donc à nous les casser, ces bouseux ? Susurre-t-on dans les ministères Parisiens. Des ministères Parisiens qui siègent dans la ville musée qui serait notre capitale, dit-on. Une capitale qui dirige un pays qui était, il n'y a pas si longtemps à 80% rural. On peut très bien habiter dans la capitale sans avoir besoin de posséder un véhicule. Taxis, métros, vélos et autres trottinettes font l'affaire et permettent de se déplacer aisément dans la ville lumière. Une ville lumière qui vient encore une fois d'illuminer le monde avec un incendie record. Notre Dame de Paris devenue la proie des flammes. Négligence au niveau de la sécurité. Peut-être, mais quand on sait que notre monde n'est fait que de mesures d'économie, on ne retouche pas à la structure d'un tel monument sans prendre d'infinies précautions et sans mettre de très gros budgets là où il faut. Les pompiers, auxquels, on dispute trop souvent les crédits depuis des années, ont sauvé au péril de leur vie, ce monument de plus de sept siècles. Comme tout cela est vraiment désolant, j'arrête ce propos pour l'instant et vous dit à bientôt.  

     

     

    «Les pauvres ont la santé, les riches les remèdes»

     

     

    « La page du jour de Jules Hostouley - 28/03/2020

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :